Vidéos à la une
Les Femen ont voulu dénoncer le tapis déroulé pour le président iranien lors de sa visite officielle en France. Le mouvement féministe a donc organisé à Paris "une petite pendaison publique pour rappeler que chaque année plus de 800 personnes sont condamnées à mort en Iran", explique à BFMTV la militante Sarah Constantin.
Publicité