Vidéos A la une
A l'Assemblée nationale, ce mercredi, Harlem Désir a réagi à la polémique créée par l'embauche de José Manuel Barroso par la banque d'affaires Goldman Sachs. Pour le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, l'embauche de l'ancien président de la Commission européenne est "particulièrement scandaleuse, compte-tenu du rôle joué par cette banque dans la crise financière de 2008 mais aussi du trucage des comptes publics de la Grèce pendant la crise", a-t-il déclaré. Le secrétaire d'Etat a donc appelé la Commission à changer et à renforcer les règles sur les conflits d'intérêts.
Vidéos A la une
Invité politique d'Arlette Chabot, Harlem Désir s'est exprimé sur le vote du Brexit et les perturbations qu'il apporte dans la construction européenne. "Il y a un devoir de transparence, de clarté et de rapidité", a expliqué le secrétaire d'État aux affaires européennes.
Vidéos A la une
Invité politique d'Arlette Chabot, Harlem Désir s'est exprimé sur le vote du Brexit et les perturbations qu'il apporte dans la construction européenne. Pour le secrétaire d'État aux affaires européennes, "il faut soutenir l'emploi des jeunesse, il faut soutenir cette génération, la mettre en avant".
Vidéos A la une
Invité politique d'Arlette Chabot, Harlem Désir s'est exprimé sur le vote des Britanniques pour la sortie de l'Union européenne. " Je crois que cette question pour savoir comment les peuples s'expriment sur le projet européen est décisive, ce ne serait pas une option d'organiser un référendum aujourd'hui ", a estimé le secrétaire d'État aux affaires européennes.
Vidéos A la une
Le secrétaire d'Etat en charge des Affaires européennes Harlem Desir, invité de BFM Story sur BFMTV ce vendredi, a défendu la nécessité de "poursuivre le projet européen" malgré le Brexit. Il appelle notamment à une réforme des instances européennes. "Il ne faut plus une Europe qui s'occupe de tout et mal, mais une Europe qui s'occupe de quelques grandes questions et bien", a-t-il déclaré. Selon Harlem Desir, l'Europe doit essentiellement répondre à "un besoin de protection dans la mondialisation".
Politique
Harlem Désir a été nommé secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes lors du dernier remaniement. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur lui. 
Vidéos A la une
Dans " Bureau politique ", chaque semaine, une personnalité politique nous reçoit " chez elle ", dans son bureau. Un objet, une photo, un livre servent d'amorce à un dialogue plus intime. Entre promenade nostalgique et regard sur l'actualité la plus brûlante, " BP " nous donne à voir une facette plus personnelle des politiques.
Vidéos A la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", l'ancien premier secrétaire du PS, Harlem Désir, accueille Christophe Jakubyszyn dans son bureau. Il explique que selon lui, le débat sur l'immigration et l'intégration ne doit plus être un débat "droite-gauche". "Il faut que cela devienne un objet de consensus national" ajoute-t-il.
Vidéos A la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", l'ancien premier secrétaire du PS, Harlem Désir, accueille Christophe Jakubyszyn dans son bureau. Il revient sur le cadeau très particulier qu'il a reçu des mains de l'ambassadeur des Pays-Bas, aux couleurs d'un tableau de Van Gogh, et qui "symbolise la préparation de la présidence néerlandaise de l'Union Européenne".
Vidéos A la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", l'ancien premier secrétaire du PS, Harlem Désir, accueille Christophe Jakubyszyn dans son bureau. A propos de son ancien poste rue de Solférino, il concède qu'il ne s'agit pas du "job le plus facile du monde". Il nuance cependant en disant qu'il avait voulu ce poste.
Vidéos A la une
Invité de LCI-Radio Classique vendredi, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Harlem Désir a abordé la question de la réduction des déficits. Il a assuré que la France "respectera ses engagements" auprès de l'Europe.
Vidéos A la une
Dix ans après les trois semaines d'émeutes dans les banlieues qui avaient démarré à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a voulu,lundi sur le plateau de Politique matin, qu'aucun raccourci ne soit fait entre jeune de banlieue et djihadiste. "N'amalgamons pas l'ensemble des jeunes des banlieues, qui n'ont évidemment rien à voir, au djihadisme ou au terrorisme, a appuyé Harlem Désir. L'embrigadement d'une partie des jeunes dans le fondamentalisme religieux doit encore plus pousser l'Etat, selon le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, à se "battre sur le front de l'exclusion, de l'emploi, de l'éducation, mais aussi sur le front des valeurs républicaines".
Vidéos A la une
Les députés ont adopté lundi l'article 22 du projet de loi de finances pour l'année 2016 qui fixe le "prélèvement sur recettes pour l'Union européenne", c'est-à-dire la part du budget français reversée à l'UE. Représentant environ 1% "de notre richesse nationale", selon la rapporteure générale du budget Valérie Rabault, la somme allouée représentera environ "21,5 milliards d'euros". Harlem Désir, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, a précisé que "la France demeure le deuxième contributeur net en volume au budget de l'UE après l'Allemagne" et qu'"en retour, la France est le deuxième bénéficiaire en volume des dépenses de l'UE en 2014". La droite fustige le manque de "crédibilité" du gouvernement Lors des débats, Danielle Auroi, députée écologiste et présidente de la commission des Affaires européennes, a jugé le budget européen "insuffisant pour faire face aux défis auxquels l'Union est confrontée". Le député GDR de Seine-Saint-Denis François Asensi a plaidé pour l'instauration d'une taxe carbone aux frontières de l'Europe, au même titre que l'écologiste Eric Alauzet, tandis que le socialiste Christophe Caresche a estimé nécessaire de "créer un véritable système de ressources propres à l'Union". Le député Les Républicains des Yvelines Pierre Lequiller a pour sa part fustigé le manque de "crédibilité" du gouvernement car le "déficit public (de la France) restera nettement supérieur à la moyenne de la zone euro".
Vidéos A la une
Rencontre avec Harlem Désir, secrétaire d'État aux Affaires européennes dans le cadre de sa visite à Brest afin de découvrir les divers projets financés par l'Europe notamment ceux du téléphérique et de la Cité Internationale.
Vidéos A la une
Invité de LCI, pour évoquer la question de la Grèce, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Harlem Désir a réagi au communiqué Hollande-Obama sur la crise de la zone euro. Il a expliqué pourquoi le président américain se préoccupait de la situation actuelle.
Vidéos A la une
Ce mercredi, le Secrétaire d'État aux Affaires européennes, Harlem Désir, était l'invité de Guillaume Durand sur LCI et Radio Classique. Ce dernier appelle les nouvelles autorités grecques à faire preuve de "responsabilité". "La dette doit être remboursée", a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
La Cour de justice européenne a statué mardi que les États membres n'étaient pas tenus d'octroyer des prestations sociales à des citoyens d'autres pays européens ne se rendant sur leur territoire que dans le but de bénéficier de l'aide financière. Cet arrêt "nous conforte dans notre politique" a affirmé Harlem Désir, secrétaire d'Etat en affaires européennes, en séance à l'Assemblée nationale.
Politique
Invité d'iTélé ce jeudi, Harlem Désir a réagi aux "dérogations aux 35 heures" évoquées par Emmanuel Macron dans l'interview qu'il a accordée au Point avant sa prise de fonction.
Politique
Invité ce matin par Jean-Jacques Bourdin, l'ancien patron du PS a déclaré qu'il comprenait le point de vue de Nadine Morano après la polémique sur la femme voilée à la plage.
Vidéos A la une
Invité ce mardi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Harlem Désir, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes a affirmé que le gouvernement allait soutenir le secteur du logement. \"Des mesures urgentes vont être annoncées rapidement parce que le logement est un domaine décisif\", a-t-il ainsi expliqué.
Politique
Dans un portrait intitulé "La Dame de Pique", Le Canard Enchaîné a révélé les déclarations très grossières de Martine Aubry, notamment à l’encontre de Gaëtan Gorce et Harlem Désir.
Politique
Invité ce matin sur le plateau d'I>Télé, Bruno Le Maire a vivement dénoncé le choix de François Hollande concernant la candidature de Pierre Moscovici au poste de commissaire européen.
Politique
Conformément à la procédure mise en place après le scandale de l'affaire Cahuzac, le gouvernement a publié aujourd'hui le patrimoine de ses ministres et secrétaires d'État. Planet.fr fait le point sur ce que possèdent les têtes d'affiches du remaniement.
Politique
Une réunion s'est tenue mercredi dernier à l'Elysée entre le président de la République François Hollande et le ministre allemand des Affaires étrangères, Franz-Walter Steinmeier. Selon Le Canard Enchainé, Harlem Désir, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, se serait vu refuser l'accès à cet entretien.
Politique
Invité ce matin par Jean-Jacques Bourdin dans le cadre des élections européennes, l'ancien patron du PS a déclaré que son départ du PS n'avait rien à voir avec l'échec des municipales.
Politique
Payés 7 952 euros bruts par mois, ils ne s'investissent pourtant pas tous avec la même intensité dans la tache qui leur a été confiée... A l'approche des élections européennes, Planet.fr vous propose de faire le point sur les pires députés européens français...
Politique
Particulièrement chahuté mardi par les députés de droite à l’Assemblée Nationale, le nouveau secrétaire d’Etat aux Affaires européennes a pu compter sur le soutien du Premier ministre, lequel n’a pas manqué de souligner toutes ses qualités.
Politique
Celui qui devrait prendre ce soir le fauteuil de premier secrétaire du PS disposera d'une marge de manoeuvre assez faible pour faire mieux que son prédecesseur.
Vidéos A la une
La nomination d’Harlem Désir au gouvernement n’en finit pas de faire des remous au PS. Réunis en bureau national hier soir, les membres du parti ont plaidé pour un vote des militants alors que...
Vidéos A la une
Harlem Désir a eu du mal à s’imposer à la tête du parti. Entre faux pas maladroits et mauvaise gestion de l’affaire Léonarda, il a irrité jusqu’au plus haut sommet de l’Etat....

Pages

Publicité