Politique
Cela fait désormais une semaine que Jean-François Copé a annoncé son intention de démissionner de la présidence de l’UMP, poussé par certains ténors du parti. Et selon les informations du Point, c’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui aurait ouvert les hostilités à son encontre.
Publicité