Vidéos A la une
Un total de 36 mineurs ont été tués en deux jours dans la mine de Severnaïa près de Vokourta dans le Grand nord russe. Jeudi, une première explosion de grisou avait tué quatre mineurs et bloqué 30 autres dans un puits. Samedi, six sauveteurs ont été tués. Ils ont été fauchés par une explosion, alors qu'ils s'efforçaient de trouver les disparus. Dimanche, les secours ont été arrêtés. Les disparus ont été déclarés décédés. Cet accident à plus de 100 kilomètres au nord du cercle polaire est le plus meurtrier que la Russie ait connu ces dernières années.
Publicité