Vidéos A la une
Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a été ce mardi matin l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. Elle a annoncé la mise en place d'une indemnisation pour les personnes touchées par les grèves à la SNCF. Cela concerne toutes les lignes dans lesquelles le "service minimum n'a pas été effectué". Elle a notamment tenu à préciser que ce remboursement partiel du passe Navigo concerne aussi les personnes n'ayant pu bénéficier d'un service minimum à cause des inondations
Vidéos Argent/Bourse
Attentats, grèves, manifestations, violences, mauvais temps... l'image de la France ces derniers mois a été mise à mal. Une situation qui est loin de profiter au secteur touristique. Longtemps considéré comme le fleuron de l'économie française, cette branche ne cesse d'être en repli, année après année. En France, le tourisme représente pourtant près de 7% du PIB. Le 29 juin dernier, Jean-Marc Ayrault a ainsi annoncé la création d'un Comité d'urgence économique pour relancer le secteur. À quand verra-t-on alors le retour des touristes en France ? - Avec: Jean Pierre Nadir, Président d'Easyvoyage.fr. Et Fréderic Pierret, Directeur Général de l'alliance 46.2. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 6 juillet 2016, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Société
Les journées de grève des cheminots qui se sont déroulées depuis le 23 mars ont coûté plusieurs centaines de millions d’euros selon le PDG de la société de transport.
Actualités
Le site Boursier.com a établi le classement des pays qui font le plus la grève dans l’Union européenne. Et la France arrive sur le podium.  
Vidéos A la une
Après les incidents de mardi dernier, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a dit non au nouveau défilé contre la loi Travail prévu jeudi prochain. Une décision totalement approuvée par Eric Brunet. L'état d'urgence est censé être un dispositif limitatif alors qu'il y a plus de manifestations et de casses que d'habitude, explique-t-il. Avec l'Euro en cours et la fatigue des policiers, il appelle à la responsabilité des syndicats. Pour Laurent Neumann, cette manifestation ne doit pas avoir lieu, toutefois, ce serait une faute politique de l'interdire. Cela fera effectivement passer la CGT pour un martyr. Le gouvernement devrait donc discuter avec les syndicats pour qu'ensemble, chacun décide de lever le pied au nom de l'intérêt général, a-t-il indiqué. - Bourdin Direct, du mardi 21 juin 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Il y a quelques mois, Jean-Pierre Pernaut avait déclaré dans son journal de 13 heures sur TF1 que les cheminots avaient 60 jours de congés par an, ce qui avait provoqué un tollé chez les agents de la SNCF. Jean-François Copé, lui, évoque 130 jours de congés.
Vidéos A la une
Une autre grande journée de mobilisation contre la loi Travail a lieu ce mardi. La veille, les responsables syndicaux s'activaient en coulisses pour mobiliser au maximum. Parmi eux, Baptiste Talbot, l'un des instigateurs des grèves anti-loi Travail. Calme et percutant, il est chargé de convaincre les salariés de venir manifester. Secrétaire général de la CGT Service public depuis huit ans, il vit actuellement son plus long mouvement de grève. Pour lui, cette mobilisation est "un moment important et particulier".
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Gilbert Cette, professeur à l'Université d'Aix-Marseille II. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie, agence d'intelligence et de communication stratégique. Et Ludovic Subran, chef économiste d'Euler Hermès. - Les Experts, du lundi 13 juin 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Gilbert Cette, professeur à l'Université d'Aix-Marseille II. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie, agence d'intelligence et de communication stratégique. Et Ludovic Subran, chef économiste d'Euler Hermès. - Les Experts, du lundi 13 juin 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Depuis le lancement de la cagnotte de grève le 24 mai dernier, les syndicalistes ont amassé 350.000 afin de venir en aide aux salariés en arrêt de travail. Pour récolter l'argent, ils organisent différentes opérations. A Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, les syndicalistes ont par exemple rendu le péage gratuit et laissent passer les automobilistes en échange de dons. Cette quête devrait permettre de verser entre 30 et 50 euros par personne en fonction des jours d'arrêt de travail.
Vidéos A la une
Anne Hidalgo a promis que "toutes les ordures seraient ramassées" dans la capitale malgré la grève des éboueurs, plusieurs autres villes étant touchées par des perturbations. La situation s'améliore lentement. La mairie de Paris a prévenu qu'il faudra plusieurs jours pour retrouver des rues débarrassées des ordures.
Vidéos A la une
Alors que l'Euro débute ce vendredi, les mouvements de grève, engagés à la fois pour dénoncer la loi Travail et pour réclamer des revendications particulières, persistent. Hervé Gattegno estime que si l'organisation de cet événement est impeccable et si l'équipe de France gagne, on peut espérer une bouffée d'optimisme, voire un petit rebond économique pour le pays. Par contre, si les perturbations continuent, les tensions risquent de s'alourdir. À l'heure qu'il est, on peut faire des pronostics sur les matchs et non sur les grèves. Les Bleus ont donc plus de chance de gagner mais François Hollande pas beaucoup. - Bourdin Direct, du vendredi 10 juin 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
La maire de Paris Anne Hidalgo, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce vendredi, estime que "le dialogue est nécessaire" entre l'Etat, la SNCF et les organisations syndicales pour mettre fin aux grèves. "Il n'y a pas de mouvement d'une ampleur comme celle que nous connaissons aujourd'hui sans qu'il y ait à un moment donné toutes les parties autour de la table", a-t-elle déclaré. La maire de Paris appelle à "une grande discussion, une grande négociation pour mettre un terme à ces conflits".
Vidéos Argent/Bourse
La région parisienne fait face au blocage des principaux sites de traitement des déchets, en raison de la grève des éboueurs. Alors que des milliers de touristes sont attendus pour l'Euro 2016, les rues de Paris sont jonchées de détritus. C'est une très mauvaise publicité pour la capitale et pour tout le pays. Suite au mouvement de grève nationale reconductible, le réseau ferroriviare s'annonce perturbé vendredi, jour J pour le championnat d'Europe, et 10ème journée de grève pour la SNCF. Puis, mardi se tiendra une manifestation nationale à l'appel des sept syndicats opposés à la loi Travail (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL, Fidl). - Avec: Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM Business. Christian Schubert, correspondant à Paris du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Véronique Jérôme, polito-économiste chez ElectionScope. Et Philippe Vivien, directeur général d'Alixio. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 9 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Depuis le 1er juin, la grève reconductible à la SNCF impacte des milliers d'usagers, notamment pour se rendre au travail. Les employeurs, qui se montrent plutôt compréhensifs vis-à-vis des retards, sont tout de même en mesure d'agir. La principale conséquence se joue sur le salaire. Les employés en retard ont généralement un abattement du salaire proportionnel à la durée de l'absence. Mais dans les faits, il est quasiment impossible de licencier un salarié pour cause de retard pendant une période de grève.
Vidéos Argent/Bourse
Pascal Bonnefille, fondateur d'Immoweek, Pierre Chevillard, rédacteur en chef des publications immobilières PAP, et Marie Coeurderoy, chroniqueuse de BFM Business, ont commenté l'actualité immobilière. Au sommaire: Les taux immobiliers français figurent parmi les plus bas d'Europe. Malgré les grèves, les blocages et les inondations, tous les indicateurs dans le monde de l'immobilier sont dans le vert. Zoom sur les pratiques douteuses de certaines municipalités pour retarder la construction. - Intégrale Placements, du mercredi 8 juin 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Les grèves à la SNCF vont-elles prendre fin prochainement? Dans la nuit de lundi à mardi, la société de chemins de fer est parvenue, après 19 heures de négociations, à un accord avec deux des quatre syndicats, la CFDT et l'UNSA. Pour ces syndicats réformistes, il est temps de mettre fin à la grève. En revanche, Sud-Rail va poursuivre son mouvement de contestation. La CGT cheminots, qui est le premier syndicat à la SNCF, attend lui quelques jours avant de se prononcer sur le texte.
Politique
François Hollande s’est exprimé sur la poursuite des grèves contre la loi Travail. Il en a profité pour reprendre une célèbre formule de Maurice Thorez… en oubliant la fin de la phrase qui ne l’arrangeait pas.
Vidéos Argent/Bourse
Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, invité de Jean-Jacques Bourdin ce mardi sur BFMTV et RMC, a affirmé ne pas comprendre la CGT, expliquant qu'il " aurait aimé qu'elle fasse des blocages des entreprises qui utilisent des travailleurs détachés". "Pourquoi la CGT ne s'attaque pas à eux, plutôt que de s'attaquer à ceux qui prennent le train le matin ou qui bossent et qui n'en peuvent plus?", s'est-il interrogé. "J'aimerais que le mouvement social aille aux causes des problèmes", a-t-il lancé.
Vidéos A la une
Si le niveau de la Seine commence à redescendre, ce n'est pas le cas de la galère dans les transports pour les Franciliens. Entre inondations et grèves, l'exaspération commence à gagner les usagers. Et la situation ne devrait pas s'améliorer de sitôt.
Société
Après une semaine marquée par de fortes perturbations sur une partie de la France, il faudra quelques jours encore pour que tout revienne à la normale. 
Vidéos A la une
La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a invité ce vendredi sur BFMTV à ce que "les conflits sociaux s'apaisent, qu'une solution soit trouvée", alors que les grèves se poursuivent à la SNCF et que les inondations touchent durement la France. Ne souhaitant pas "mélanger les choses entre les grèves et les catastrophes naturelles", elle a jugé qu'il fallait que "tout le monde soit conscient des extrêmes difficultés dans lesquelles vivent beaucoup de nos concitoyens". "C'est beaucoup de souffrance, beaucoup de détresse", a estimé Ségolène Royal. Selon elle, "la France ne peut pas être secouée comme ça".
Vidéos Argent/Bourse
Philippe Martinez a laissé entendre dimanche soir sur BFMTV qu'il n'exigeait plus le retrait de la loi Travail. Malgré ce signe d'ouverture, le mouvement de contestation autour de ce texte n'est pas prêt de faiblir. Le leader cégétiste doit s'engager dans un très complexe jeu d'équilibre interne pour tenter de mettre au même diapason les "intransigeants" et les "conciliants" de la CGT. - Le regard de Pierre-Henri de Menthon, directeur adjoint de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du mardi 31 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
De nouvelles mobilisations sont prévues cette semaine: SNCF, RATP, aviation civile... Dans ce contexte, Manuel Valls a appelé l'ensemble des syndicats samedi pour tenter de contenir le mouvement. Les explications de Caroline Morisseau.
Vidéos Argent/Bourse
Une série de nouvelles mobilisations sont prévues cette semaine. SNCF, RATP, aviation civile... Leurs revendications sont pourtant assez éloignes de la loi Travail en elle-même. Mais justement, le gouvernement pourrait s'appuyer sur ces conflits périphériques, pour calmer le jeu sur la loi El Khomri.
Vidéos Argent/Bourse
La situation se détend sur le front des carburants. Pas tant grâce à un essoufflement des grèves que grâce aux efforts dans la chaîne logistique.
Société
Chaque jour de manifestation, les employés grévistes se voient amputer d'une partie de leur salaire. Comment s’organisent-ils pour faire face à ce manque d’argent ?
Société
Alors que la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine est à l’arrêt, l’Etat est en train de puiser depuis deux jours dans les stocks de réserves stratégiques de pétrole pour faire face à la pénurie.
Vidéos A la une
Manuel Valls, en déplacement en Israël, a appelé les Français "à ne pas céder à la panique" face à la pénurie de carburant qui menace la France, "une situation très désagréable pour nos concitoyens". Le Premier ministre a également assuré que "les forces de l'ordre continuent d'agir pour débloquer la situation". D'autres dépôts devraient être libérés. Manuel Valls a conclu en affirmant que le gouvernement ne peut accepter "aucun chantage au carburant mettant en difficulté nos usagers ou notre économie".
Vidéos Argent/Bourse
La semaine de Marc avec: l'impact des grèves sur les entreprises, le sursis accordé à l'Espagne et au Portugal pour déficits excessifs, l'éventuelle hausse des taux directeurs de la Fed en juin, la baisse des actions des banques européennes et l'économie collaborative. - Avec: Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank. Alain Pitous, directeur général de Talence Gestion. Emeric Préaubert, fondateur de Sycomore AM. Et Pauline Tattevin, journaliste chez BFM Business. - C'est votre argent, du vendredi 20 mai 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Pages

Publicité