Vidéos A la une
Dernier budget - sur une année pleine - voté par un gouvernement socialiste avant l'élection présidentielle de 2017, celui de la Justice pour 2016 s'élève à 8,04 milliards d'euros. Soit une progression de 1,3% par rapport à l'année dernière et une création de 1 024 emplois supplémentaires. La Justice fait donc partie des cinq ministères "prioritaires" dont le budget augmente. Un budget sanctuarisé mais qui ne répond pas à toutes les interrogations, notamment à celle des avocats, comme nous l'explique notre journaliste Thibaud Le Floch. Invité à réagir sur la mouture 2016 du budget de la Justice, le député Les Républicains Guillaume Larrivé plaide, lui, pour des investissements substantiels dans les prisons. "Nous sommes en guerre, a affirmé le député de l'Yonne. Il faut donc consentir à un effort de guerre pour renforcer nos capacités régaliennes dans l'Intérieur et la Justice. Cela passe par un effort de construction de places de prison. Il manque entre 20 000 et 30 000 places de prison supplémentaires." Autre préconisation du député Larrivé, membre de la commission des Lois : que "le régime des réductions et des aménagements de peines n'ait plus aucun caractère d'automatisme". Avec la mise en place d'une perpétuité réelle pour les terroristes et la mise à l'isolement - sans communication possible - des détenus radicalisés, le député de droite plaide pour un durcissement général de l'Etat face aux activités terroristes.
Vidéos A la une
Pierre-Olivier Sur, bâtonnier de Paris, a réagi ce mercredi sur RMC à l'évacuation d'avocats grévistes par des CRS, la veille, à Lille. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Publicité