Vidéos Zapping Actu
La signature présumée du ministre des Finances grec fait le buzz, une publicité met en vente l'Elysée avec une image détournée de Hollande, Tsipras "ne croit pas" à l'accord qu'il a signé, Lance Armstrong s'interroge sur la victoire de Christopher Froome... Découvrez tous ces extraits et bien d'autres dans notre zapping Actu du jour !
International
Une série de clichés, réalisés par le photographe Sakis Mitroldis de l’AFP, a récemment ému, puis frappé l’opinion publique. On y découvre un retraité grec, empreint d’une profonde détresse devant une banque de Thessalonique, la seconde ville du pays.
Vidéos A la une
Des associations d'enseignants redoutent que le latin et le grec soient voués à disparaître dans le cadre de la réforme du collège en 2016. "Nous ne pouvons nous taire devant ce projet de réforme inadapté et lourd de conséquences", a lancé la députée UMP Virginie Duby-Muller. Et de conclure: "Errare humanum est, perseverare diabolicum". Cette une locution latine qui signifie "l'erreur est humaine, persévérer dans son erreur est diabolique". Najat Vallaud-Belkacem avait démenti lundi sur RMC/BFMTV que le latin et le grec soient voués à disparaître.
Politique
François Bayrou, ainsi que de nombreuses associations, s’insurge contre le projet de réforme du collège pour 2016. Najat Vallaud-Belkacem assure de son côté que les langues anciennes ne disparaîtront pas.
Vidéos A la une
Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin sur RMC et BFMTV, la ministre de l'Éducation nationale a assuré que "le latin et le grec ne disparaissent pas du collège". "Au contraire, ils sont renforcés", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem. "On a envie que ça concerne 100% des collégiens et pas 20%. On le transforme donc en un enseignement pratique interdisciplinaire", a ajouté la ministre.
Vidéos A la une
La réforme du collège présentée par Najat Vallaud-Belkacem prévoit la suppression des options linguistiques au collège telles que le grec ou le latin, au profit d'un enseignement interdisciplinaire. Une suppression qui inquiète les défenseurs des langues anciennes, au point qu'une pétition en ligne a été lancée. En l'espace d'une semaine, elle a déjà recueillie plus de 20.000 signatures.
Vidéos A la une
Après la victoire du parti Syriza aux élections législatives grecques, le nouveau Premier ministre Alexis Tsipras a prêté serment cet après-midi. Il prévoit déjà une renégociation de la dette de la Grèce. Les grecs attendent beaucoup de l'arrivée au pouvoir de la gauche radicale, notamment pour faire face à la cure d'austérité qui a durablement marquée l'économie du pays.
Publicité