Vidéos Argent/Bourse
Depuis la confirmation du Brexit, tous les regards se tournent vers le Royaume-Uni. Des inquiétudes planent sur la question politique mais aussi sur l'avenir de l'économie britannique. Selon Jean-François Paumelle, directeur général d'Alto Invest et chargé d'investissement au Royaume-Uni, l'économie opérationnelle ne souffrira pas du Brexit. Les projets d'investissement des grands groupes en Grande-Bretagne vont se retrouver gelés pendant la période de négociation. Comment gérer cette période d'incertitude ? Comment les sociétés réagissent-elles au Brexit ? - Intégrale Placements, du mercredi 20 juillet 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Vertu et Bentley renouvellent leur association et dévoilent le Vertu New Signature Touch for Bentley, un smartphone fabriqué à la main en Grande-Bretagne. Habillé de cuir avec des surpiqûres Hotspur, ce smartphone haut de gamme arbore le logo Bentley imprimé en 3D sur la face arrière. Si la livrée "basique" ne vous convient pas, la marque de luxe britannique propose huit cuirs différents et 16 options de surpiqûres. Avec le Vertu Signature Touch for Bentley, vous pouvez accéder aux services Vertu comme la conciergerie, l'appli Life (événements, accès VIP...) ainsi qu'un système de blocage et de suppression du contenu en cas de perte ou de vol. Accessible à partir de 13 250 euros, le smartphone dispose d'un écran en verre de saphir de 5,2 pouces Full HD et tourne sous Android 5.1. - La chronique High-Tech de Christofer Ciminelli, chroniqueur 01net.com et BFMTV.com. - Goûts de Luxe Paris week-end, du dimanche 26 juin 2016, présenté par Karine Vergniol et Emmanuel Rubin, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec : Philip Cordery, député PS. Nicholas Hirst, correspondant de Politico à Bruxelles. Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles. Et Charles de Marcilly, responsable à Bruxelles de la Fondation Robert Schuman. - 500 millions d'Européens, du samedi 25 juin 2016, présenté par Yann-Antony Noghès, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
A la veille du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni, le doute plane encore. Mais selon les derniers sondages, le camp anti-Brexit est en tête. Il se pourrait donc que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne. Mais la vraie question est de savoir quels sont les avantages de sortir ou de rester. Selon Jean-Pierre Petit, président des Cahiers verts de l'économie, les Britanniques ont toujours été lucides et réalistes dans leur politique, et ce depuis Churchill, Margaret Thatcher et jusqu'à David Cameron. Si cette question sur le Brexit se pose aujourd'hui, c'est qu'il y a une raison. En réalité, le Royaume-Uni n'a jamais voulu de notre Europe. La majorité de la population britannique, jeunes ou vieux, a toujours été eurosceptique. Même si l'issue du référendum serait un Bremain, le Royaume-Uni quittera tout de même d'ici quelques années l'UE. - Good Morning Business, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le 23 juin prochain, les Britanniques devront voter pour ou contre la sortie de la Grande Bretagne de l'Union europénne. Selon Hervé Goulletquer, stratégiste de la gestion chez La Banque Postale AM, aucune issue n'est lisible sur ce référendum. Les marchés, eux, ne croient pas trop à la sortie mais restent attentifs aux sondages. Quoi qu'il en soit, la pensée des marchés est pétrie de rationnalisme économique, dit-il. Et les investisseurs n'ont pas manifesté une vraie crainte de sortie jusqu'à présent. Quel serait l'impact économique du Brexit pour les Britanniques et pour la zone euro ? Une sortie en douceur de l'UE serait-elle porteuse d'opportunités ? Qu'en est-il des conséquences sur les intérêts français ? - Intégrale Bourse, du mardi 7 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Après des années de flambée des prix, le vote sur le Brexit peut-il bouleverser le marché immobilier britannique ? A un mois du scrutin, les grandes fortunes du pays ont bien conscience de ce risque... Et elles sont de plus en plus nombreuses à chercher à investir.
Vidéos A la une
C'est l'un des "scénarios surprises" proposés aux deux finalistes des Talents du Trading pour les départager. Ils devaient adapter leur stratégie d'investissement à cet évènement hautement improbable.
Vidéos A la une
L'accident n'a fait aucun survivant. Un hélicoptère s'est écrasé samedi en Nouvelle-Zélande, tuant sept personnes. Parmi elles : quatre touristes britanniques et un Australien, en plus du pilote. L'appareil a percuté le glacier Fox, un site touristique très prisé de la côte ouest de l'Ile la plus au sud. L'accident est survenu alors que le ciel était particulièrement couvert et les pluies violentes.
Vidéos A la une
Le maire de Londres n'hésite pas à mouiller sa chemise, surtout devant les caméras. Boris Johnson a marqué de sa présence le lancement des commémorations du Poppy Day dans la capitale britannique mardi, d'une manière plutôt originale. Tant pis pour le costume cravate, il a tenu à participer à un jeu musclé de tir à la corde. Mais la chance ne sourit pas toujours aux débutants : son premier essai s'est soldé par une belle chute dans l'herbe. Heureusement, le maire a eu plus de succès lors de la seconde manche. Le Poppy Day, ou jour du Souvenir est un événement annuel visant à commémorer les victimes de la Première guerre mondiale et la signature de l'armistice.
Vidéos A la une
C'est une nouvelle apparition remarquée pour la duchesse de Cambridge. Kate Middleton a assisté lundi soir à la première mondiale de "Spectre", le nouveau James Bond, en compagnie de son époux le prince William et de son beau-frère Harry. La projection s'est déroulée dans la mythique salle du Royal Albert Hall à Londres. Le couple royal a été accueilli dès son arrivée par les producteurs du film et par le réalisateur Sam Mendes. Déambulant sur le tapis rouge avec sa robe de soirée bleue pâle, Kate a fait sensation. De quoi voler la vedette aux nouvelles James Bond girls, les actrices Léa Seydoux et Monica Bellucci.
Vidéos A la une
Alors qu'on pensait les comédies sociales à la "Billy Elliot" ou "Full Monty" enterrées, le film "Pride" réactive le genre avec habileté. Et propose aux spectateurs un voyage dans l'Angleterre Thatchérienne, avec un épisode peu connu et oublié des livres d'Histoire. En 1984, en pleine grève des mineurs, un groupe d'homosexuels décide d'apporter son soutien aux grévistes.
Vidéos Argent/Bourse
Le 28 février, la suspension de l'éco-taxe qui a fait plombé le bénéfice net de Steria en 2013, et le détail de son contrat de transformation des services administratifs du gouvernement...
Vidéos A la une
Un groupe de bébés phoques devenus orphelins pendant les intempéries de cet hiver, a été remis à la mer, à Winterton en Grande Bretagne.
Vidéos Insolite
Dans l'un des plus vieux pubs de Grande Bretagne, une caméra de surveillance pourrait avoir capté des images d'une présence surnaturelle....
Vidéos A la une
En Grande-Bretagne, après le passage de la tempête Ulla, les inondations menacent désormais le pays. Le niveau de la Tamise continue de monter et l'armée a été appelée en renfort. La...
Vidéos A la une
François-Xavier Ménage, envoyé spécial de BFMTV, était en duplex depuis le Royaume-Uni, pour BFM Story. « on attend à nouvea
Vidéos A la une
Interrogé sur la Grande Bretagne, Bernard Kouchner a commis un léger lapsus, déclarant: "ce qui aurait été bien c'est qu'ils viennent avec nous en Françafrique", voulant parler de la...
Publicité