Vidéos A la une
Plusieurs centaines d'habitants de Calais se sont rassemblés lundi à Paris, à proximité du ministère de l'Economie, avant d'être reçus à l'Elysée, pour demander que le Calaisis, par où transitent des centaines de migrants, soit reconnu "en état de catastrophe économique exceptionnelle". "Nous avons été écouté", s'est félicité Antoine Ravisse, le président du grand rassemblement du Calaisis, à l'issue de cette réunion.
Publicité