Vidéos à la une
Le chef de l'État a annoncé dimanche soir qu'il accordait une remise gracieuse de peine à Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 années de prison pour avoir assassiné son mari qui avait abusé d'elle et de ses filles pendant près de 50 ans. Jacqueline Sauvage va maintenant pouvoir émettre une demande de libération immédiate. Ses filles n'imaginaient plus que cette solution.
Publicité