Vidéos à la une
Trois touristes sont morts, dont deux Français. Sept autres ont été blessés dont un grièvement et plusieurs autres pourraient avoir disparu mercredi sur le chemin de grande randonnée GR 20 en Haute-Corse en raison du mauvais temps, selon le bilan provisoire de l'un des plus graves accidents de montagne sur l'île. Chaque année, des touristes y perdent la vie, notamment en raison de la difficulté des parcours et des brusques changements météorologiques. Pour bien comprendre pourquoi ce passage est redouté par les randonneurs, BFMTV a contacté une spécialiste de la course à pied en montagne. Catherine Lanson a effectué ce parcours il y a un an: "J'ai l'habitude de faire pas mal de montagne. Je me suis rendu compte assez vite (...) que j'étais sous-équipée et pas du tout préparée aux conditions qu'on allait avoir (...à On a eu des très gros orages et des températures négatives."
Publicité