Vidéos A la une
La peine d'indignité nationale pourrait bien faire consensus. Cette proposition, venue de la droite, sera analysée par les deux commissions des Lois, de l'Assemblée nationale et du Sénat, comme l'a annoncé Manuel Valls mercredi. Pour le député UMP Philippe Gosselin, invité de Politique Matin ce jeudi, cette mesure "est symbolique, c'est une espèce ce mort civile. "Elle a une force dans ce contexte : cela montre qu'on est en guerre" ajouté l'élu de la Manche. Au moment sur France Inter, Christiane Taubira ne plébiscite pas cette mesure. "Il y aura peut-être un petit frottement" reconnaît le député PS Philippe Doucet à propos de ces deux voix au sein du gouvernement. Mais l'élu en est persuadé "Il y a une ligne qui est donnée. Christiane Taubira sera amenée à s'y rallier".
Vidéos A la une
Elle est bien décidée à faire avancer le débat. Sandrine Mazetier préside cette séance de vendredi matin consacrée à la loi famille. Débat déjà repoussé trois fois, quelques députés UMP menant une "guerilla parlementaire". La députée de Paris pointe les absents UMP et coupe les interventions trop longues. Remarque du député UMP Philippe Gosselin : " vous avez décidé de couper chaque explication de façon autoritaire ...ça tranche avec votre façon de faire habituelle !"
Publicité