Vidéos A la une
Des sociétés qui rachètent des années d'ancienneté pour leurs nouveaux dirigeants ? Cette pratique, plus connue sous le nom de "golden hello" (bonus de bienvenue), est en passe de disparaitre. L'amendement, porté par le député PS Laurent Grandguillaume et voté la nuit dernière, interdit d'attribuer d'office des années d'ancienneté fictives à un patron qui vient d'arriver. "C'est bien de s'indigner contre ce type de pratiques dans les médias, c'est mieux de traduire ensuite cette indignation par un renforcement de la législation" s'est enthousiasmé Laurent Grandguillaume sur son blog. Pour autant, il restera possible, pour une société, d'accorder "une prime de bienvenue" à un nouveau dirigeant lors de la prise de fonction.
Publicité