Vidéos A la une
L'armée sri-lankaise fouille des montagnes de boue à Aranayaka en quête d'une centaine de personnes portées disparues après un glissement de terrain qui a enseveli deux villages, tuant au moins 24 personnes.
Vidéos A la une
Au moins 17 personnes ont été retrouvées mortes au Sri Lanka mercredi tandis que plus de 200 familles sont portées disparues, suite aux coulées de boues qui ont touché 3 villages dans le centre du pays, à environ 70 kilomètres au nord de la capitale, Colombo. Ce nouveau bilan porte à au moins 37 le nombre de morts depuis le début des pluies diluviennes survenues lundi. Plus de 300 soldats accompagnés de villageois fouillaient la boue et les débris avec les moyens du bord pour tenter de retrouver des survivants, mais les mauvaises conditions météo ralentissent les opérations de secours. Par ailleurs, plus d'un millier de personnes ont pu se réfugier dans une école et un temple bouddhiste. Les mêmes pluies ont provoqué de graves inondations dans plusieurs villes, dont Colombo. Avec agences
Vidéos A la une
Nouveau glissement de terrain en Chine. Au moins 34 personnes sont portées disparues. Une coulée de quelque 100.000 m3 de boue et de pierres a recouvert, dans la nuit de samedi à dimanche, une centrale hydraulique en cours de construction dans la province du Fujian. Ce glissement de terrain aurait été provoqué par d'abondantes précipitations qui avaient détrempé depuis la veille les collines alentours. Plus de 400 secouristes sont mobilisés pour retrouver des survivants. L'incident a suscité de rapides réactions au sommet de l'Etat: le président chinois Xi Jinping a enjoint les autorités du Fujian d'accélérer les interventions des secours et la recherche des disparus, suivi peu après d'exhortations similaires du Premier ministre Li Keqiang, selon l'agence de presse Chine nouvelle. Le président chinois appelle aux efforts après le glissement de terrain dans le Fujian https://t.co/WjxZrzf9J0 pic.twitter.com/D03JCECpLq- Chine Nouvelle (@ChineNouvelle) 8 mai 2016 avec AFP
International
Un glissement de terrain ravageur a fait au moins 91 disparus à Shenzhen, en Chine. Une trentaine de bâtiment ont également été ensevelis et 900 personnes ont été évacuées. 
Vidéos A la une
Les recherches se poursuivent à Shenzhen en Chine après un gigantesque glissement de terrain dans une zone industrielle. 22 bâtiments ont été ensevelis. Une vingtaine de personnes sont portées disparues.1500 secouristes sont mobilisés. On ignore si cette catastrophe a fait des morts. Les causes du glissement de terrain ne sont pas encore connues.
Vidéos A la une
Au moins 90 personnes sont mortes ce samedi dans un glissement de terrain dans une mine de jade en Birmanie. Des dizaines d'autres personnes sont encore portées disparues. L'accident s'est produit dans une région isolée à la frontière avec la Chine quand une montagne de remblais s'est effondrée sur des dizaines de cabane de fortune dans lesquelles dormaient des habitants. La Birmanie est l'un des plus gros producteurs de jade au monde.Malgré les réformes, le plus grand secret continue d'entourer ce marché.
Vidéos A la une
Interview d'Hervé Gaymard, président du Conseil départemental de Savoie sur les travaux additionnels qui seront effectués dans les Gorges de l'Arly suite aux dégâts causés par les éboulements de juillet dernier.
Vidéos A la une
Les secouristes sont toujours à pied d'oeuvre au Guatemala pour tenter de retrouver des survivants à Santa Catarina Pinula. Plus de 350 disparus Le village a été enseveli par un immense glissement de terrain dans la nuit de jeudi à vendredi. Des centaines d'habitants ont été pris au piège dans leurs maisons, à quinze mètres sous terre. Au moins 70 personnes sont décédées et 350 sont toujours portées disparues. 'Nous avons mobilisé toutes les ressources disponibles, quelles soient humaines ou techniques pour faire face à cet événement malheureux qui n'a pas ému que notre pays mais aussi d'autres nations de part le monde', a indiqué Elmer Sosa, l'adjoint au ministre de l'Intérieur guatémaltèque. Des sols affaiblis par la déforestation Le village était construit à flanc de colline et au fond d'une vallée. Les maisons ont été emportées quand tout un pan du relief s'est détaché. 2500 personnes ont été évacuées en prévision de nouveaux glissements de terrain. Les catastrophes naturelles ne sont pas rares au Guatemala. Les sols sont fragilisés en raison de la déforestation. La saison des pluies les rend d'autant plus vulnérables.
Vidéos A la une
30 morts et 600 disparus. C'est le terrible bilan provisoire d'un glissement de terrain survenu au Guatemala. Le drame s'est déroulé vendredi dans un village de la municipalité de Santa Catarina Pinula, à une quinzaine de km de la capitale. De fortes pluies se sont abattues sur le secteur dans la nuit de jeudi à vendredi, provoquant le glissement de terrain. 125 maisons ont été littéralement englouties dans la catastrophe. Les opérations de secours se poursuivent pour tenter de retrouver d'éventuels survivants ensevelis sous terre. Pendant ce temps, associations et volontaires commencent déjà à rassembler des biens de première nécessité pour venir en aide aux sinistrés. Cette zone est particulièrement vulnérable en raison de sa localisation. La ville est située au fond d'une vallée, tout près d'une rivière
Vidéos A la une
Un énorme glissement de terrain a fait au moins 30 morts au Guatemala, à Santa Catarina Pinula, un village situé à une quinzaine de kilomètres à l'est de la capitale. Mais le bilan est loin d'être définitif car 600 personnes sont portées disparues. 125 maisons auraient été ensevelies. Certaines victimes, piégées sous terre, auraient envoyé des appels au secours par sms à leurs proches. 'Notre priorité, c'est de secourir tous ceux qui sont ensevelis sous les décombres, en espérant qu'il y ait un maximum de survivants', a déclaré Alejandro Maldonado, le président guatémaltèque. Des milliers de mètres cubes de terre et de boue recouvrent désormais le village. Il faut donc creuser profond, et à coup de pelleteuses, pour tenter d'apercevoir les habitations. 'Les maisons sont à dix ou quinze mètres sous terre, ce qui rend très difficiles les recherches et les opérations de sauvetage', explique Mario Cruz, un secouriste. Le glissement de terrain a surpris les habitants à la nuit tombée jeudi soir. De fortes pluies s'étaient abattues sur le Guatemala les jours précédents. Cette région avait été jugée vulnérable aux glissements de terrains depuis plusieurs mois.
Vidéos A la une
Un trou de vingt mètres de diamètre et dix mètres de profondeur s'est formé pendant la nuit dans cette rue paisible de St Albans, en périphérie de Londres. This British garden disappeared into a massive sinkhole overnight http://t.co/q4YBMGJMzo pic.twitter.com/GHonngGKEr- Mashable (@mashable) 1. Oktober 2015 Ce phénomène, appelé sinkhole, se produit quand l'eau de pluie suinte à travers le sol et les sédiments de roche soluble. L'eau finit par dissoudre progressivement la roche, au point où cette dernière ne peut plus supporter son propre poids. Une vingtaine d'habitants à du être évacuée au milieu de la nuit vers un centre d'hébergement. Une cinquantaine d'habitations ont subi des coupures de gaz, d'électricité et d'eau. Un trou de petite taille dans la chaussée s'était formé ces derniers jours. Il devait être rebouché ce jeudi.
Vidéos A la une
LIMA - 10 FEV 2015 - De fortes pluies ont provoqué des inondations et des glissements de terrain très importants au Pérou. La rivière de la Rimac est sortie de son lit, causant d'importants ravages dans la province de la capitale, Lima. Au moins 40 maisons ont été touchées, selon les médias locaux. Les forces de sécurité patrouillaient les rues et avertissaient les résidents des dangers de traverser les eaux de la crue.
Vidéos A la une
Tout un village a été détruit hier dans l'île de Java faisant au moins 12 morts et 108 disparus selon l'agence chargée de la gestion des catastrophes naturelles. Des centaines de personnes ont été évacuées des lieux du drame, autour du village de Jemblung dans la province de Central Java, à environ 450 km de la capitale, Djakarta. D'importants moyens de secours ont été mis en place pour évacuer les victimes vers les hôpitaux de la région, mais le mauvais temps complique la tâche. Les glissements de terrain sont malheureusement courants en Indonésie, plus de la moitié des 250 millions d'Indonésiens vit sous cette menace durant la saison de la mousson qui va en général d'octobre à avril.
Vidéos A la une
DAVESCO-SORAGNO (Suisse) - 18 nov 2014 - Dans le Tessin, au sud de la Suisse, les recherches se poursuivent. De fortes intempéries ont provoqué un glissement de terrain qui a balayé un petit immeuble dans la nuit de samedi à dimanche. Les corps de deux femmes ont été retirés des décombres. Les secouristes continuent de fouiller dans l'hypothèse où d'autres personnes auraient été piégées. Un choc pour les habitants du village. "Ce n'est pas quelque chose que vous auriez pu prédire, même en connaissant les conditions météo. Rien de semblable ne s'est produit par le passé", a témoigné un habitant. "Maintenant l'eau arrive de tous les côtés". A tel point que le lac de Lugano situé en contrebas a débordé en plusieurs endroits. Le lac Majeur menace d'en faire autant. Côté italien, même scène de désolation. Un homme et sa petite-fille ont perdu la vie dans un sont également décédés
Vidéos A la une
CERRO DI LAVENO - 16 nov 2014 - Après le sud de la France, la Suisse et l'Italie sont touchées à leur tour par des intempéries meurtrières. Dans un village près du lac Majeur, côté italien, un impressionnant glissement de terrain a causé la mort de deux personnes : un septuagénaire et sa petite-fille de 16 ans ont été ensevelis dans leur maison par un torrent de boue. L'adolescente a pu être extraite vivante, mais elle est décédée peu de temps après à l'hôpital. A Gênes, tunnels et routes sont bloqués. Un homme est porté disparu, vraisemblablement emporté dans sa voiture. Dimanche, la protection civile italienne a émis un bulletin d'alerte pour tout le nord du pays, de la Méditerranée à la côte adriatique. Une zone meurtrie par les intempéries automnales. En un mois, elles ont causé la mort de 11 personnes.
Vidéos A la une
Les espoirs de retrouver des survivants sont minces après les coulées de boue dévastatrices au Sri Lanka. C'est ce qu'ont indiqué les autorités ce jeudi au lendemain du drame dans le village de Haldummulla à 200 kilomètres de la capitale Colombo. Des pelleteuses et des sauveteurs s'attaquaient aux tonnes de boue qui ont emporté quelque 150 maisons en tôle dans une plantation de thé. Des centaines de militaires ont été mobilisés. Ces opérations de sauvetage sont rendues difficiles par les pluies persistantes. Le bilan de 300 disparus avancé hier a été revu à la baisse, car une bonne partie d'entre eux étaient en fait au travail ou à l'école, selon les autorités. Une centaine de personnes pourrait avoir été ensevelie sous les tonnes de boue. Avec AFP et Reuters
Vidéos A la une
TOKYO - 14 oct 2014 - Le puissant typhon Vong-fong a provoqué de spectaculaires glissements de terrain mardi matin, au Japon. Dans l'ensemble du pays, au moins 96 personnes ont été blessées dans 23 des 47 préfectures japonaises. Deux personnes ont été tuées dont un homme de 90 ans. Dans le nord du pays de nombreuses villes ont été inondées et des centaines de milliers d'habitants ont dû quitter leur domicile en raison de risques de coulées de boue, d'inondations ou de vagues importantes sur le littoral. Le typhon a frappé dans la nuit les deux principales ville d'Osaka et de Tokyo, touchées par des pluies torrentielles et de fortes rafales de vent. Des précipitations abondantes ont été recensées mardi matin dans la région de Fukushima, où la centrale nucléaire mise en péril par le tsunami du 11 mars 2011, est placée sous haute surveillance. Il y a une semaine, un autre typhon, Phanfone, avait traversé l'archipel, laissant derrière lui une dizaine de morts et disparus.
Vidéos A la une
Epuisés mais en vie, vingt mineurs ont pu être secourus dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord du Nicaragua. L'entrée de leur mine a été bouchée à la suite d'un glissement de terrain. Les mineurs sont restés plus de trente heures sous terre, à plus de 800 mètres de profondeur. 'Nous savions qu'il y avait une autre sortie. Nous nous sommes battus toute la nuit jusqu'à ce matin pour dégager le passage et pouvoir sortir par là. C'était notre seule chance', raconte Roger Emilio Darce, un des survivants. Cinq à sept hommes restent encore coincés sous terre et les opérations de secours se poursuivent sous le regard angoissé des familles. 'Je suis contente, mais j'ai encore deux proches, dont mon frère coincés à l'intérieur. Que Dieu leur permette de sortir vivant', témoigne cette femme. La mine d'or, située près de la ville de Bonanza, est réputée dangereuse. Seuls des mineurs artisanaux y travaillent à leur compte, une pratique légale au Nicaragua.
Vidéos A la une
Une opération de sauvetage qui porte ses fruits dans cette mine d'or du Nicaragua. Vingt mineurs coincés depuis jeudi matin à plus de 800 mètres de profondeur ont pu être remontés à la surface samedi soir. La mine située dans le Nord-Est du pays a été bouchée par un glissement de terrain après de fortes pluies. Au moment du drame, 29 mineurs ont été piégés. Deux d'entre eux sont parvenus à s'en sortir seuls. Reste encore sept hommes coincés sous terre. Les équipes de secouristes poursuivent les recherches. Dans un premier temps, les familles des mineurs ont essayé de dégager elles-mêmes l'accès mais le terrain était trop instable et elles ont prévenu les autorités. La mine située dans le village de El Comal, près de la ville de Bonanza, est réputée très dangereuse. Seuls des mineurs artisanaux y travaillent à leur compte, une pratique légale au Nicaragua. Le mois dernier déjà deux mineurs avait été tués dans un glissement de terrain.
Vidéos A la une
Les secouristes japonais s'activent pour venir en aide aux sinistrés après les glissements de terrain survenus dans la nuit de mardi à mercredi dans la région d'Hiroshima (sud-ouest). Ces coulées de boue, conséquences des fortes précipitations, ont fait plusieurs dizaines de morts.
Vidéos A la une
Les recherches se poursuivent pour retrouver des survivants à Hiroshima. Quatre jours après les gigantesques glissements de terrain qui ont touché la ville, plus de 40 personnes sont encore portées disparues. Samedi, six nouveaux corps ont été retrouvés, portant à 46 le nombre de victimes. Quelque 3000 pompiers, policiers et secouristes ont été mobilisés pour les recherches, sans compter un nombre important de bénévoles venus des villes voisines. Tous se livrent à une course contre la montre. Les chances de retrouver des survivants sont de plus en plus minces au fil des heures.
Vidéos A la une
Au Japon, plus de trois jours après les coulées de boue à Hiroshima, l'espoir de retrouver des survivants est très mince. Mais les équipes de secours continuent de s'activer. A ce jour, les glissements de terrain ont fait 42 morts. Mais il y a encore une quarantaine de disparus sous les décombres. Les 2800 pompiers mobilisés sont épaulés par des bénévoles. 'Ca va plus vite quand on utilise des pelleteuses, reconnaît ce volontaire, mais je pense que c'est important qu'on y aille aussi à la main. Je fais ce que je peux pour apporter mon aide'. Depuis mercredi, les opérations de secours ont plusieurs fois été interrompues, en raison des risques de nouveaux éboulements. L'archipel a été soumis de d'importantes chutes de pluie ces derniers jours, ce qui a fragilisé les sols, notamment dans la région d'Hiroshima, dans le sud-ouest du Japon.
Vidéos A la une
Au Japon, les autorités ont suspendu une partie des opérations de secours à Hiroshima, en raison des mauvaises conditions météo. De nouveaux glissements de terrain menacent en effet la région. Pas question de prendre le risque d'une nouvelle catastrophe. Les coulées de boue entre mardi et mercredi ont déjà causé la mort d'au moins 39 personnes. Il y a également une cinquantaine de disparus. La recherche des éventuels survivants est rendue très difficile en raison de la pluie qui continue de tomber, et donc des risques de nouveaux éboulements. Par précaution, des milliers d'habitants ont été évacués. Ces glissements de terrain sont dûs aux très importantes précipitations de ces derniers jours.
Vidéos A la une
TIEFENSCASTEL (Suisse) - 13 août 2014 - Onze personnes ont été blessées, dont cinq grièvement, mercredi dans le déraillement d'un train de voyageurs dû à un glissement de terrain. L'accident s'est produit dans la partie montagneuse de l'Est de la Suisse, à flanc de montagne, au-dessus d'un ravin, dans le canton des Grisons. Par miracle, aucune des voitures, qui ont déraillé, n'a chuté jusqu'au fond du ravin. L'une d'elles a seulement été retenue en contrebas de la voie par des arbres. 140 personnes se trouvaient à bord du train, qui assurait la liaison entre la célèbre station d'altitude de Saint-Moritz et Coire. Les opérations de secours ont été difficiles compte tenu de la nature du terrain. Les blessés ont dû être hélitreuillés par hélicoptères pour être conduits vers les ambulances. Les passagers indemnes ont dû marcher le long de la voie avant de rejoindre une route et pouvoir monter dans des autocars. Les fortes précipitations de ces derniers jours sont vraisemblablement à l'origine du glissement de terrain.
Vidéos A la une
MANKHA - 4 août 2014 - Un glissement de terrain au Népal a probablement fait plus de 100 morts. Déjà 23 corps ont été retirés des décombres mais des dizaines d'habitants du village de Mankha (à 120 km à l'est de Katmandou) sont encore sous les décombres et les autorités n'ont plus d'espoir de sortir quelqu'un de vivant. Le glissement a bloqué une rivière et formé ainsi un lac, qui s'apprête à submerger plusieurs villages. Des milliers de personnes ont dû être évacuées lundi.
Vidéos A la une
MALIN (Inde) - 31 juillet 2014 - Ce petit garçon de trois mois a eu de la chance. Tout comme sa mère, il a échappé par miracle au violent glissement de terrain qui a balayé Malin, un village de l'État de Maharashtra, dans l'ouest de l'Inde. Sa mère, Pramila Lende, raconte: "J'allaitais mon bébé lorsque j'ai entendu des pierres tomber. J'ai couru avec mon enfant, la boue nous a recouverts, mais nous avons trouvé un abri." Six heures d'angoisse, mais la vie sauve au bout du compte. Alors que le reste de leur famille est décimé. Sur place les secours poursuivent leurs recherches. Selon les autorités indiennes, le glissement de terrain a surpris des dizaines de personnes dans leur sommeil. Pour l'instant, les corps de 42 personnes ont été retrouvés. Près de 150 sont encore disparus. Les pluies de mousson qui s'abattent sur l'Inde sont fréquentes en ce moment, et souvent meurtrières. Mais dans le village de Malin, la déforestation massive des collines a sûrement accru les risques.
Vidéos A la une
Le bilan du glissement de terrain qui a emporté mercredi un village reculé de l’ouest de l’Inde s’établissait vendredi matin à au moins...
Vidéos A la une
Un glissement de terrain dans l'Etat indien du Maharashtra à 150 km au sud-est de Bombay a provoqué la mort d'au moins 17 personnes. Mais le bilan pourrait être beaucoup plus lourd puisqu'environ 200 personnes seraient encore prises au piège sous les éboulis et la boue. Cette catastrophe est la conséquence des pluies de mousson diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours sur la région. 'J'étais venu rendre visite à des proches. Je viens souvent ici. En arrivant, j'ai découvert que tout le village avait été détruit' rapporte un témoin. Une trentaine d'ambulances ont été dépêchées sur les lieux et près de 400 secouristes sont toujours à pied d'oeuvre malgré les conditions difficiles. Pour l'heure, six blessés seulement ont pu être transférés dans des centres médicaux. 51
Vidéos A la une
Le président afghan Hamid Karzaï a visité un camp de réfugiés, installé pour les victimes du glissement de terrain meurtrier. Il a essayé de calmer les villageois irrités par la lenteur de...
Vidéos A la une
Depuis ce week-end, les agences humanitaires et les ONG s'organisent pour venir en aide aux victimes du glissement de terrain. La coulée de boue est survenue vendredi dans la province de...

Pages

Publicité