Technologies
Des chercheurs américains ont fait une étonnante révélation ce jeudi 3 juillet après avoir étudié les cas de Gliese d et g. Le résultat de leur étude est sans appel : les deux exoplanètes qu'ils pensaient être potentiellement habitables n'existeraient simplement pas.
Publicité