Vidéos à la une
Le président des Républicains a réagi aux propos de Marine Le Pen remettant en cause le statut de migrants comme réfugiés politiques. "J'ai eu honte de cette brutalité, de cette inhumanité, de cette absence complète du moindre sentiment (...) nous parlons d'êtres humains, de femmes, d'hommes (...) avec qui nous partageons quelque chose de fondamental, nous appartenons à l'espèce humaine", a-t-il dit à Gilley lors de la 1ère Fête champêtre Régionale des Républicains de Bourgogne-Franche-Comté dans le Doubs.
Publicité