Vidéos présidentielles
Alors que l'on a vu une séquence vidéo dans laquelle Marine Le Pen a essayé une technique pour appeler les dauphins lors d'une sortie en mer avec des pêcheurs dans le sud de la France, voici un nouvel extrait où Gilbert Collard lui lance un poulpe.
Politique
Jeudi soir, Emmanuel Macron est apparu aux côtés de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" sur C8. D'autres politiques avant lui ont fait une apparition dans l'émission. Valls, Collard, Dupont-Aignan... Voici la liste ! 
Vidéos présidentielles
A l'occasion d'une sortie en mer au large de Grau-du-Roi, aux côtés de Gilbert Collard et des pêcheurs, Marine Le Pen a "appelé" les dauphins devant les caméras de BFM TV. Une séquence largement partagée sur les réseaux sociaux.
Vidéos à la une
Ce mercredi 29 mars 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Hier, Macron, Cheminade, Fillon et Le Pen ont été invités à présenter leurs programmes économiques devant le Medef. François Fillon, le candidat des patrons, a été le plus applaudi. Emmanuel Macron, lui, a fait un étalage de tout le champ lexical du monde du business. De son côté, le député d'extrême droite, Gilbert Collard, est persuadé que son téléphone est sur écoute et que ce dernier n'arrête pas de lui demander de répéter ce qu'il vient de dire. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Politique
Le député RBM a affirmé dans la matinale de "Radio Classique" être sur écoute. Suite à ses déclarations, les internautes n'ont pas hésité à se moquer sur les réseaux sociaux.
Vidéos à la une
L'ambiance était pour le moins tendue samedi soir sur le plateau d'"On n'est pas couché". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Florian Philippot et Clémentine Célarié, tous deux invités de Laurent Ruquier, ne partiront certainement pas en vacances ensemble. À l'arrivée du vice-président du Front National, la comédienne a tout simplement refusé de lui serrer la main. Un geste qui n'a pas manqué de faire réagir la toile. Et plus particulièrement Gilbert Collard. Sur son compte Twitter, le député frontiste a donné une très surprenante explication à l'attitude de Clémentine Célarié. "Il ne faut pas toujours y voir du mal, peut-être avait elle une gastro ?", a-t-il ironisé. Une étonnante défense qui a de quoi surprendre au vu de la relation plutôt tendue qu'entretiennent Gilbert Collard et Florian Philippot.
Vidéos à la une
"Si l'état d'urgence avait été appliqué l'assassin de Nice n'aurait pas été là. Et je vous le dis, que ça vous plaise ou non, ces morts vous regardent et vous aurez des comptes à leur rendre bandes d'incapables", a vociféré dans la nuit de mardi à mercredi Gilbert Collard à l'Assemblée. Le député Rassemblement bleu marine a néanmoins voté pour la prolongation de l'état d'urgence adopté dans un climat à vif.
Vidéos à la une
BUREAU POLITIQUE. Cette semaine dans "Bureau Politique", le député du Rassemblement Bleu Marine du Gard, Gilbert Collard, accueille Christophe Jakubyszyn. Il y a 20 ans, le 21 février 1995, Ibrahim Ali Abdallah, 17 ans, qui courait en compagnie de camarades pour tenter d'attraper un bus, était tué d'une balle en plein coeur. L'auteur des coups de feu était un colleur d'affiches du Front national à Marseille.
Vidéos à la une
"Quand on voit un véhicule de police qui flambe en pleine rue, il faut être d'une malhonnêteté absolue, pour prétendre que l'état d'urgence a un effet quelconque." Le secrétaire général du rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard a indiqué sur LCI ce samedi s'être abstenu concernant le vote de la prolongation de l'état d'urgence, qui selon lui, "ne sert à rien".
Vidéos à la une
Après le fait marquant des manifestations mercredi, à savoir la voiture de police vandalisée et incendiée à Paris, le secrétaire général du rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard estime qu'il faut "dissoudre ces milices fascistes, qui sous prétexte d'anti-fascisme, se comportent comme des milices fascistes, dans la violence, la haine".
Vidéos à la une
Invité de LCI pour la revue de presse politique ce samedi, le secrétaire général du rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard a évoqué l'attaque de la voiture de police mercredi. Selon lui, c'est le "point culminant de l'engrenage de la violence dans notre pays". "Oser s'attaquer à un véhicule de police qui ne fait que circuler, c'est la négation de toutes nos valeurs" déplore-t-il.
Vidéos à la une
Invité de LCI pour la revue de presse politique ce samedi, le député et secrétaire général du rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard s'est exprimé concernant la possible victoire de l'extrême droite en Autriche. Selon lui, "le peuple prend conscience d'un problème, l'immigration". "Nous avons un problème avec un type d'immigration. Ce n'est pas mettre en cause les immigrés, c'est mettre en cause la manière dont on traite l'immigration" a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Le député FN du Gard Gilbert Collard a reproché à la loi travail de "créer de l'illusion, de faire croire qu'il existe un droit du travail sans travail", ce mardi sur BFMTV. "Aujourd'hui, le travail n'existe plus, on veut faire du droit sans travail", a-t-il déploré. Selon lui, ce texte "passe complètement à côté des préoccupations de ces petites entreprises" et "ne réalise aucun équilibre qui permet aux TPE de travailler enfin dans une certaine sécurité".
Vidéos à la une
"Je n'aurais pas accepté de défendre Salah Abdeslam, de la même manière que je n'aurais pas accepté de défendre Klaus Barbie", a affirmé ce jeudi Gilbert Collard sur BFMTV et RMC. Au lendemain de la remise à la France du présumé terroriste, l'avocat a néanmoins refusé les critiques à l'égard de Me Berton qui le défend, invoquant le principe selon lequel tout homme a le droit d'être défendu. "Je hais le terrorisme, j'aurais été en antipathie fondamentale avec cet individu", a assuré le député du Rassemblement Bleu Marine.
Politique
Secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, Gilbert Collard est aussi un avocat médiatique. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur lui. 
Vidéos à la une
LCI arrive sur la TNT gratuite ce mardi 5 avril. Découvrez les messages de bienvenue de plusieurs personnalités habituées du plateau de la chaîne info : Corinne Lepage, Gilbert Collard, Jean-Claude Mailly et Najat Vallaud-Belkacem.
Vidéos à la une
Le député FN du Gard Gilbert Collard a affirmé ce mercredi sur BFMTV que la réforme constitutionnelle abandonnée par le gouvernement n'aurait de toute façon pas été utile. "On a l'arsenal législatif, il existait même avant l'Etat d'urgence", a-t-il affirmé, ajoutant qu'il faut "avoir la volonté de mettre en oeuvre des procédures". "On nous dit maintenant qu'il y a des Molenbeek en France. Mais foutons en l'air ces Molenbeek!", a lancé l'avocat. Selon lui, "il manque le courage et la détermination dans la légalité républicaine".
Vidéos à la une
Le député mariniste Gilbert Collard s'est énervé pendant les questions à l'Assemblée contre des rires de députés alors qu'il posait sa question.
Vidéos à la une
"Vous le savez et dans l'indifférence générale, l'Etat islamique vient de faire du Front national sa cible de choix", a assuré mardi Gilbert Collard à l'Assemblée nationale, suscitant semble-t-il des rires sur les bancs de la gauche. Piqué au vif, le député RBM s'est emporté: "Si quand l'Etat islamique vise des Français et les frappe cela vous fait rire, je ne peux avoir pour vous que mépris !". Manuel Valls lui a répondu dans une calme olympien: "La France est ciblée et toux ceux qui sont ciblés d'une manière ou d'une autre ont droit à la protection".
Vidéos à la une
Invité de BFM Story vendredi soir, Jean-Marie Le Pen a réaffirmé son opposition au changement de nom du Front national. "Est-ce que Moët et Chandon va décider de changer son nom en Collard-Ménard? En plus un champagne sans bulles. C'est curieux, ceux qui proposent le changement de nom ne sont pas membres du FN. Ils feraient mieux de se mêler de leurs affaires plutôt que de celles du Front. Ca me paraîtrait être une erreur de changer de nom pour Bleu Marine. Le FN doit rester ce qu'il est, son nom est glorieux, il a été porté par des dizaines de milliers de militants", a-t-il assuré.
Vidéos à la une
Gilbert Collard a réagi à la démission de la ministre de la Justice ce mercredi à l'Assemblée nationale. Pour lui, c'est "la fin d'une longue ambiguïté". Le député du rassemblement Bleu Marine FN du Gard a également donné son avis sur le nouveau ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas. L'ancien président de la Commission des lois, où siégeait également Gilbert Collard, serait un homme "pondéré", qui "n'a pas une conception trop idéologique de la loi". "Madame Taubira a idéologisé le ministère de la Justice, elle en a fait un ministère de propagande sociologique", a estimé le député FN. Les textes de l'ancienne garde des Sceaux auraient, d'après lui, "complètement désorganisé l'ordre juridique français". Gilbert Collard était pessimiste quant à l'action à venir du nouveau ministre. "Monsieur Urvoas va arriver avec plein de bonne volonté, mais il ne pourra pas réparer les dégâts", a-t-il déclaré. Selon lui, "c'est trop tard et, là, la responsabilité de monsieur Hollande et de monsieur Valls est engagée car madame Taubira est là depuis le début".
Vidéos à la une
Le député Rassemblement Bleu marine du Gard a estimé jeudi soir que les voeux du Président de la République étaient des "voeux de deuil et d'impuissance". "Il a dit être fier de nous mais pouvons-nous être fier de lui ? ", a déclaré Gilbert Collard.
Vidéos à la une
La déchéance de la nationalité pour les binationaux a été maintenue par François Hollande. Si les Républicains et le Front national ont d'ores et déjà affirmé qu'ils voteront le texte, ils n'ont pas caché leur colère à l'encontre de la Garde des Sceaux. À l'image d'Eric Ciotti, député LES-REP de la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes, qui a appelé Christiane Taubira à démissionner. À gauche, Benoît Hamon en tête, des voix s'élèvent contre cette mesure qui remettrait en cause le droit du sol.
Vidéos Zapping Actu
Tensions entre Gilbert Collard et Maïtena Biraben ; Mélenchon prêt à être candidat pour la présidentielle de 2017 ; Hollande et Bertrand "fraternisent" dans le Nord-Pas-de-Calais... Retrouvez tous ces extraits dans notre zapping Actu du jour.
Vidéos à la une
Ce mercredi, la présidente du Front national Marine Le Pen a posté trois photos d'exactions de Daech sur son compte Twitter, en réponse à des propos qu'elle juge "insultants" de la part du journaliste Jean-Jacques Bourdin. La classe politique, Bernard Cazeneuve en tête, s'est indigné devant cet acte et la famille de l'otage américain James Foley, présent sur une des photos, a demandé le retrait immédiat des photos.
Vidéos à la une
"Il faudra à l'avenir travailler avec cette propagande que le Premier ministre a mis en oeuvre, relayée par certains médias et chefs d'entreprise", a estimé le député Rassemblement Bleu Marine du Gard, ce lundi à l'issue du bureau politique du FN.
Vidéos à la une
Lors du bureau politique du Front national qui se déroulait ce lundi au siège du parti au lendemain du second tour des élections régionales, devait être évoqué le détail des résultats région par région et la stratégie à suivre pour les prochains mois.
Vidéos à la une
RÉACTION. "Je pense que Marine arrivera au pouvoir et nous nous y employons et nous y arriverons", a affirmé sur LCI Gilbert Collard, après la publication des premières estimations du premier tour des régionales. "Je crois qu'on a maintenant la mesure de l'impact que la vague va donner".
Politique
Le député FN du Gard a rapporté une fausse anecdote suite à la visite "inopinée" du chef de l’Etat à Lucette, une habitante de Vandœuvre-lès-Nancy (Moselle).
Vidéos à la une
Pour Gilbert Collard, invité de LCI, François Hollande a mérité la "fessée" donnée par Marine Le Pen au Parlement européen. Selon lui, "on atteint là un paradoxe car François Hollande se retrouve devant un Parlement, en contradiction avec les intelligences des institutions de la Ve République".

Pages

Publicité