Si vous pensiez qu’avec 1 000 euros aucun placement ne valait la peine d’être effectué, détrompez-vous. Quels que soit les risques que vous êtes prêts à prendre, il est possible de réaliser de judicieux investissements pour faire fructifier votre argent. Explications. 

Si vous ne souhaitez pas prendre de risques, ou très peu

Selon le magazine Le Revenu, la première idée de placement à laquelle il convient de songer porte un nom : les livrets bancaires. Aujourd’hui, certains d’entre eux disposent de taux boostés avec des offres oscillant autour de 3 %. C’est le cas de BforBank, de My Money Bank, d’ING Direct, ou bien encore de PSA Banque.

L’autre placement comportant très peu de risques pour lequel il est de bon ton d’opter n’est autre que le célèbre plan d’épargne logement (PEL). Lequel se caractérise par sa souplesse mais vous permet surtout de défiscaliser (jusqu’à douze ans de possession). Résultat : si vous avez un projet immobilier, il constitue sans nul doute l’un des placements les plus intéressants malgré son faible rendement (1 % par an en moyenne).

A lire aussi : Quels sont les meilleurs placements pour 10 000 euros ?

Si vous acceptez de prendre des risques calculés

Dans ce cas, l’une des options qui s’offre à vous consiste à investir dans ce que l’on appelle les fonds diversifiés (comprenez : les actions, les obligations et les produits monétaires). Pour ce faire, vous pouvez parfaitement confier votre épargne à un spécialiste. Un professionnel du secteur qui assurera la gestion de vos fonds en faisant en sorte d’anticiper le marché.

Toujours sur le volet des placements calculés, le PEA (Plan d’épargne en actions) peut également constituer une idée de placement intéressante. Il serait même considéré par certains spécialistes comme l’une des meilleures enveloppes pour investir en bourse. Pourquoi ? Parce qu’avec 1 000 euros, vous avez la possibilité de vous constituer de vous positionner sur l’avenir.

Restent les pièces d’or. Si vous en possédez, sachez que certaines sont particulièrement négociées sur les marchés. C’est le cas des Napoléon de 20 francs. En période de crise, vous aurez même la possibilité de bénéficier d’une prime calculée en fonction de son poids en or.

Si vous êtes prêts à prendre des risques élevés

Sachez qu’en plaçant 1 000 euros, le financement participatif (le crowdfunding) vous permet de prendre des parts dans des start-up. La mise de départ peut même être de 100 euros. Quant à la durée de placement, elle est généralement comprise entre un et dix ans. Le fait est que la performance généralement affichée se révèle particulièrement attrayante (de 3 à 6 % pour un prêt dans une société, bien plus pour des actions non cotées). Ce, bien qu’on ne puisse jamais présager avec certitude des rendements finaux. Prudence cependant, car la fiscalité ainsi que les frais prélevés sont souvent élevés.

Publicité
Dernière option : les vins en primeur, soit ceux achetés avant d’être élevés. Une manière d’investir qui vous permet d’accéder à des vins très demandés. Le tout à des prix plus faibles que ceux pratiqués au moment de leur mise sur le marché.

En vidéo - Sélection Intégrale Placements: Le secteur bancaire est boudé