Vidéos A la une
Mercredi 27 mai 2015, quatre résistants entrent au Panthéon : Pierre Brossolette, Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle Anthonioz et Jean Zay. François Hollande leur a rendu un vibrant hommage lors d'un discours de près de 40 minutes. Le président de la République a notamment fait le parallèle entre la résistance et la période actuelle. Il a évoqué la marche du 11 janvier 2015, au sein de laquelle "tous n'étaient pas là", mais "qui était pour tous". François Hollande a mis en garde : "70 ans après (la guerre, ndlr), ces haines (des juifs, de la démocratie, ndlr) reviennent, avec d'autre figures mais toujours les mêmes mots." François Hollande a désigné l"'indifférence" comme "l'ennemi contemporain et anonyme" : "L'indifférence face au fanatisme, au racisme, à l'antisémitisme..." Le chef de l'Etat a terminé son discours en louant les valeurs de la République, "un mouvement, une construction, une passion généreuse, rationnelle, rassembleuse". A lire aussi : >> Qui sont les quatre résistants qui entreront mercredi au Panthéon ? >> Bartolone rend hommage à Jean Zay à la tribune de l'Assemblée >> VIDÉO - L'Assemblée nationale rend hommage à Jean Zay
Vidéos A la une
Après le discours de François Hollande, les cercueils des résistants qui font leur entrée au Panthéon, ce mercredi, ont été portés à l'intérieur du bâtiment au son du Chant des partisans. François Hollande leur a rendu un hommage silencieux tandis que les familles des héros de la résistance étaient présentes dans le prestigieux monument.
Politique
Si l'officialisation des nouveaux entrants au Panthéon sera prononcée vendredi par François Hollande, des rumeurs sur les noms de ceux-ci ont déjà fuité dans la presse française. Planet.fr vous propose de découvrir la vie de ces Français.
Publicité