Créateur de Libertin'Art, le "jeu de l'amour et du hasard", Gérard Moulin (68 ans), se dépense sans compter. Homme aux multiples casquettes, il n'a jamais cessé d'innover, des assurances à la librairie en passant par ce fameux jeu de société qui mêle esthétique, charme et convivialité.

Gérard Moulin, provocateur de rencontres

Lancé à l'occasion de la Saint-Valentin, le jeu Libertin'Art est un jeu de l'oie au parcours semé de rencontres. Prendre de conscience du corps de l'autre, mettre en avant la sensualité au travers du touché et de la parole par le biais de la peinture... tels sont les objectifs de ce jeu de plateau amoureux.

Une idée certes originale, que Gérard Moulin revendique pourtant comme une évidence : "La peinture et la sensualité n'ont pas attendu Libertin'Art pour se retrouver !" En réalité, le concept s'est transformé grâce à une femme...

Conçu comme contrepoint au Minitel rose, à l'amour solitaire, ce jeu charnel propose à tous de se retrouver pour participer à une promenade autour de "morceaux choisis du corps". Un univers intimiste que Gérard Moulin cultive depuis longtemps.

Entré voilà quarante ans dans le monde de l'assurance, il a connu le porte à porte avant de prendre les rênes d'un groupe de recherche et développement.

En 1961, il ouvre "L'Armitière" une librairie-galerie d'art, à Rouen. Situé au fond d'une cour, ce lieu intime et retiré devient pourtant rapidement le rendez-vous des intellectuels de la ville... et qui aujourd'hui figure parmi les dix plus grandes libraires de France ! En 1971, Gérard Moulin quitte les livres pour revenir à ses premières amours : les assurances.

Durant toutes ces années, il ne s'est jamais contenté de s'occuper d'une seule chose, mais en a mené plusieurs de front. Lancé à corps perdu dans la création, il publie "UBURSS" chez Gallimard, décrivant le quotidien de l'URSS de l'avant-perestroïka, enseigne à l'université...

Publicité
En 1981, c'est l'illumination ! Sa nouvelle idée, appelée "Carte Concept" propose aux utilisateurs de cartes bleues internationales de bénéficier d'une assurance vol et rapatriement en cas d'accident. Une évidence à laquelle personne n'avait jamais pensé : le contrat est signé dans la minute. Merci Gérard !

Et depuis, il y a eu Libertin'Art.

Publicité