Vidéos à la une
François Hollande consulte ce mercredi matin à l'Élysée Claude Bartolone et Gérard Larcher, les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat. À l'issue de ces entretiens, le chef de l'État dira si il veut poursuivre ou non la réforme constitutionnelle. Il mettrait ainsi un terme à un débat qui déchire la classe politique depuis maintenant quatre mois. En cause : la différence de traitement entre les terroristes binationaux et ceux qui sont uniquement français.
Vidéos à la une
Gérard Larcher, invité de Ruth Elkrief jeudi soir, a considéré comme "urgente" la réforme du code du travail portée par Myriam El Khomri. Même si l'ancien ministre du Travail a reconnu que le texte "doit être encore amélioré" et qu'il "ne résout pas tout", il a affirmé que le projet de loi était composé "de décisions qui permettent de lever des freins et des peurs à l'embauche". "Mais la négociation au sein de l'entreprise, nous savons que c'est extrêmement important", a conclu Gérard Larcher.
Vidéos à la une
Le président du Sénat, Gérard Larcher, était l'invité de LCI, ce jeudi. Trois jours après les attaques terroristes de Paris, François Hollande avait réuni un Congrès extraordinaire pour annoncer une réforme constitutionnelle. Une annonce pris "dans la pulsion", selon l'invité.
Vidéos à la une
Le président du Sénat, Gérard Larcher, était l'invité de LCI, ce jeudi. Il s'est exprimé sur la réforme constitutionnelle proposée par François Hollande.
Vidéos à la une
Le président du Sénat, Gérard Larcher, était l'invité de LCI, ce jeudi. La veille, il a rencontré François Hollande autour de la réforme constitutionnelle. Concernant l'état d'urgence, "je ne suis pas certain qu'il fallait la constitutionnaliser", a-t-il affirmé.
Vidéos à la une
"Le président de la République a évoqué sa prolongation", ont déclaré Gérard Larcher, président du Sénat et Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationales. L'état d'urgence, si il n'est pas reconduit, devrait se terminer le 26 février.
Politique
Le président du Sénat, Gérard Larcher, a annoncé que 14 députés seront sanctionnés financièrement à cause de leur manque d’assiduité dans la chambre haute.
Vidéos à la une
C'est côte à côte que sont apparus place de la République François Hollande, Anne Hidalgo, Manuel Valls et Gérard Larcher, président du Sénat, pour assister à la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats. Le président et la maire de Paris ont dévoilé une plaque commémorative, avant d'observer une minute de silence.
Vidéos à la une
Le président du Sénat, Gérard Larcher, s'est rendu dimanche à Téhéran afin de s'entretenir avec le Président iranien Hassan Rohani. Accompagné de plusieurs sénateurs comme l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, les discutions ont tourné autour de la lutte anti-terrorisme, des droits de l'homme et du rapprochement entre la France et l'Iran.
Vidéos à la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", le président du Sénat, Gérard Larcher, accueille Christophe Jakubyszyn dans son bureau. Sa vie de champion olympique, les rumeurs de son appartenance à la Franc-maçonnerie, la primaire des Républicains, l'homme politique se livre, et raconte l'histoire des objets qui remplissent son bureau.
Vidéos à la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", le président du Sénat, Gérard Larcher, accueille Christophe Jakubyszyn dans son bureau. Plusieurs proches de Nicolas Sarkozy ont souhaité que la primaire de la droite soit avancée avant l'été. "On a pris une décision, on s'y tient", a affirmé l'invité.
Vidéos à la une
Du lundi au vendredi, Arlette Chabot décrypte les réactions politiques dans les matinales radio et télé. Ce matin, Marine Le Pen (RTL), Gérard Larcher (LCI), François Fillon (France Info) ont évoqué la mort du petit Aylan, mort noyé alors qu'il tentait de rallier l'Europe avec ses parents.
Vidéos à la une
Invité de la Matinale LCI-Radio Classique, le président du Sénat Gérard Larcher a abordé les primaires chez les Républicains, à moins de deux ans de l'élection présidentielle. Il a rappelé son envie de voir la droite l'emporter en 2017, et pour cela il compte sur la mise en place de primaires au sein de sa famille politique.
Vidéos à la une
Invité de la Matinale LCI-Radio Classique, le président du Sénat Gérard Larcher a livré son sentiment après la publication des photos du corps du petit Aylan, mort noyé. Selon lui, bien avant ce cliché, d'autres images n'ont pas été "prises suffisamment en compte".
Vidéos à la une
Eric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes, témoigne sa "fidélité aux idées, à la personnalité de François Fillon", en précisant toutefois que le temps des primaires n'est pas encore venu. Gérard Larcher, le président du Sénat, rappelle qu'il est "depuis des années (...) aux côtés de François Fillon".
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/eAJjpSTw . Interview de Gérard Larcher, ...
Vidéos à la une
Gérard Larcher entend sévir contre les sénateurs absentéistes en réformant le règlement de la haute assemblée. Des sanctions seront prévues dès octobre. Les sénateurs les moins assidus pourraient perdre jusqu'à 4400 euros par mois.
Vidéos à la une
Jean-Paul Huchon a annoncé lundi qu'il ne serait pas candidat aux élections régionales en Ile-de-France laissant ainsi la place à Claude Bartolone. Invité de LCI-Radio classique, Gérard Larcher estime que son bilan n'est pas réellement favorable.
Vidéos à la une
Gérard Larcher, président du Sénat estime que Claude Bartolone ne peut pas rester président de l'Assemblée nationale tout en étant candidat aux élections régionales. "C'est une affaire dont il doit parler avec son bureau."
Vidéos à la une
En ce 8 mai, la fin de la Seconde Guerre mondiale est commémoré à Paris, sur les Champs-Elysées. Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone et son homologue du Sénat Gérard Larcher sont arrivés tôt sur place, accompagnés de la maire de Paris Anne Hidalgo.
Vidéos à la une
Invité du Grand jury sur LCI, le président du Sénat, Gérard Larcher, a estimé que les français qui ont voté dernièrement pour le Front national ont le sentiment qu'"à Paris, on ne les écoute pas".
Vidéos à la une
Invité dimanche du Grand jury sur LCI, le président UMP du Sénat, Gérard Larcher, a botté en touche concernant le choix du nom "Les Républicains" pour remplacer l'actuel nom de l'UMP. Dimanche, Nicolas Sarkozy a annoncé que la nouvelle appellation sera votée par les adhérents du parti.
Vidéos à la une
Invité dimanche du Grand jury sur LCI, le président UMP du Sénat, Gerard Larcher, a dénoncé la dégradation vraisemblablement volontaire de la plaque en mémoire d'Ilan Halimi à Bagneux. Pour lui, le fait que les écoliers Français de religion juive quittent l'école publique depuis plusieurs années est "un échec de la République".
Vidéos à la une
Le président du Sénat, Gérard Larcher, était l'invité dimanche du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. Retrouvez le débrief de votre rendez-vous.
Vidéos à la une
Invité dimanche du Grand jury sur LCI, le président UMP du Sénat, Gérard Larcher, a déclaré qu'il était important de "trouver l'équilibre entre l'indispensable sécurité et les libertés individuelles et collectives" à propos de la loi sur le renseignement.
Vidéos à la une
Invité dimanche du Grand jury sur LCI, le président UMP du Sénat, Gerard Larcher, a déclaré soutenir les enseignants qui sont "en capacité de savoir s'il y a prosélytisme" dans leurs établissements. Selon lui, il faut réagir quand il est impossible dans certaines écoles d'enseigner la Shoah ou la Théorie de Darwin.
Vidéos à la une
Invité dimanche du Grand jury sur LCI, le président UMP du Sénat, Gérard Larcher, a déclaré que Jean-Christophe Cambadélis disait "des conneries" à propos de ses déclarations sur un axe "néo-frontiste Sarkozy, Cioti, Estrosi".
Vidéos à la une
Au lendemain de la remise des deux rapports du président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone et du président du Sénat Gérard Larcher sur l'engagement citoyen et républicain, l'éditorialiste politique de LCI Renaud Pila a estimé que certaines propositions sont bonnes, mais peu abouties ou dépassées comme le vote obligatoire.
Vidéos à la une
Gérard Larcher a rendu hommage ce mardi après-midi à l'ex-maire de Tours, Jean Germain, qui a été retrouvé mort ce mardi matin. Le président du Sénat a tenu à saluer la mémoire et le travail accompli du sénateur d'Indre-et-Loire dans sa ville de Tours pendant près de 19 ans.
Vidéos à la une
Le sénateur PS Jean Germain s'est donné la mort, ce mardi, à son domicile. L'ancien maire de Tours devait comparaître dans le procès des "mariages chinois". Ému, le président du Sénat a tenu un discours mardi après-midi : Gérard Larcher s'est dit "atterré par cette terrible nouvelle". "Il était un collègue apprécié", a déclaré le président du Sénat avant de suggérer à l'assemblée un moment de recueillement.

Pages

Publicité