Vidéos à la une
Accusé par Gérald Darmanin, député UMP du Nord, d'être atteint de "hollandisme, un fléau qui empêche les hommes politiques de faire quelque chose", Manuel Valls a vivement réagi mercredi. Lors de la séance des questions au gouvernement, le Premier ministre a pris la défense de François Hollande. Dans une longue anaphore, Manuel Valls s'est déclaré à plusieurs reprises "fier" de collaborer avec lui. "Je suis fier, monsieur le député, de servir un président de la République qui fait du redressement du pays, dans la justice, la priorité", a-t-il notamment assuré. Manuel Valls s'est également moqué de Gérald Darmanin, ce soutien de Xavier Bertrand qui était le porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne pour la présidence de l'UMP : "Je ne sais pas si j'ai été touché par le hollandisme, mais moi je crois que, vous, vous avez été touché par le sarkozysme, n'en déplaise à Xavier Bertrand..." Maxence Kagni
Publicité