Revue du web
Avec Atlantico
Le maire de Bordeaux serait prêt à travailler avec les sarkozistes Eric Ciotti, Gérald Darmanin, Luc Chatel, Eric Woerth et même Brice Hortefeux. En revanche, il lui semble plus improbable de laisser la présidence du parti à Laurent Wauquiez qui, selon les juppéistes, "n'est pas sarkoziste" et a son propre agenda en tête.
Politique
Le vice-président (Les Républicains) de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie a fait part de son intention d’amputer les indemnités de la présidente du Front national.
Vidéos A la une
En situation de cumul, le député LR Gérald Darmanin quitte l'Assemblée pour se consacrer à sa ville de Tourcoing. C'est avec une "certaine émotion" qu'il a posé sa dernière question au gouvernement mercredi. Le ministre Patrick Kanner lui a envoyé un gros tacle avant de lui répondre. "Pour votre dernière question, j'aurais aimé qu'elle soit plus précise en terme d'argumentation", lui a lancé le conseiller départemental PS du Nord.
Politique
Le secrétaire adjoint des Républicains, Gerald Darmanin, a décidé d’abandonner son poste au parti. Selon lui, il n’aurait "pas senti d’envie de Sarkozy pendant la campagne" des régionales.
Politique
Selon Gérald Darmanin, député (Les Républicains) du Nord et tout juste élu au conseil régional du Nord, "ça ne sert pas à grand-chose d’être député". 
Vidéos A la une
Selon plusieurs médias français ce mercredi, Manuel Valls planche sur un projet de fusion des listes PS et Les Républicains lors du second tour des régionales pour faire barrage au FN. Une proposition rejetée ce jeudi sur RMC par Gérald Darmanin. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Politique
Nicolas Sarkozy a adoré la formule de "tract ambulant pour le FN" lancée par Gérald Darmanin à l'égard de Christiane Taubira. Depuis, il ne tarit pas d'éloges sur le maire de Tourcoing. 
Vidéos A la une
Ce mardi 3 mars, lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, Manuel Valls a sèchement remis en place le député-maire UMP de Tourcoing Gérald Darmanin. Ce dernier avait qualifié Christiane Taubira de "...
Vidéos A la une
Tout a commencé par une pique du ministre de l'Economie, mercredi soir, lors de l'examen en séance publique du projet de loi Macron. Dans l'hémicycle, Emmanuel Macron critique l'opposition de certains députés à son texte : "Cette espèce de lecture marxiste, que vous faites en quelques sortes, du notaire qui subirait la tyrannie du capital de l'avocat anglo-saxon ne me semble pas conforme à la réalité." "Une hérésie" Une déclaration qui fait immédiatement réagir Pascal Cherki, le député PS de Paris : "Puisque monsieur le ministre a (...) accolé mon nom à une doctrine très respectable, je voudrais lui dire qu'il n'a retenu du marxisme que la notion de plus-value et que je ne suis pas sûr que nous soyons totalement d'accord sur la façon de la répartir." Sébastien Huyghe, le député UMP du Nord, apprécie moins : "Se faire traiter de marxiste par un ministre issu d'une formation politique qui est l'alliée objectif de l'extrême gauche, c'est quand même une hérésie." "Quasiment une insulte" La réponse de Gérald Darmanin est quant à elle plus subtile et plus... politique. L'élu UMP du Nord prend à témoin Bruno Le Roux, le chef de file des députés PS, qui vient juste d'arriver dans l'hémicycle. L'ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy trouve étrange qu'un ministre socialiste "dénonce d'un côté la collusion historique, positive, entre les gaullistes et les communistes", mais aussi de voir "le groupe socialiste applaudir comme un seul homme, considérant que les marxistes c'était nous et que c'était quasiment une insulte". Les députés abordaient l'article 20 ter du projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, qui prévoit l'ouverture du capital des sociétés détenues par les membres des professions juridiques à d'autres professionnels du droit. >> Vivez en direct les débats dans l'hémicycle Maxence Kagni
Vidéos A la une
Le député UMP Gérald Darmanin a critiqué mercredi les déclarations de Manuels Valls sur la proportionnelle pour demander s'il y avait un "pilote dans l'avion ". Le Premier ministre a recyclé les tensions qui agitent l'UMP pour répondre au jeune maire de Tourcoing. "Je ne sais pas si j'ai été touché par le hollandisme, mais je crois que vous, vous avez été touché par le sarkozysme, n'en déplaise à Xavier Bertrand".
Vidéos A la une
Gérald Darmanin, porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy et maire UMP de Tourcoing, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi. "La loi Taubira sera abrogée, réécrite profondément", a-t-il martelé alors qu'il était interrogé sur Nicolas Sarkozy qui a confirmé dimanche qu'il voulait "abroger" la loi Taubira sur le mariage pour tous. "Avant un débat dans le pays, il y aura un débat à l'UMP et un vote sur tous les projets famille. A la fin, les militants voteront", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Jean-Jacques Bourdin recevait Gérald Darmanin, porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy et maire UMP de Tourcoing, ce lundi. Interrogé sur le doute qui subsiste sur une augmentation des impôts en 2015, il a déclaré ne plus savoir qui croire. Le politique s'est dit "sensible" à ce que "les particuliers et notamment les classes moyennes les plus populaires payent le moins d'impôts possible".
Vidéos A la une
PARIS - 10 nov 2014 - Le porte-parole de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin s'interroge sur le rôle de François Hollande dans l'affaire qui oppose depuis dimanche François Fillon à Jean-Pierre Jouyet. Au micro de RTL, le député UMP formule une accusation à peine voilée à l'encontre du président de la République. " Il faudrait entendre les enregistrements. Pourquoi ne les diffuse-t-on pas ? Y a-t-il une quatrième personne que l'on veut nous cacher parce que ce serait un petit peu embêtant? " s'interroge Gérald Darmanin. Selon lui, Nicolas Sarkozy est " abasourdi que le Secrétaire général de l'Élysée puisse s'intéresser à ce que fait l'opposition, qu'il puisse rencontrer pendant des heures des journalistes du Monde au lendemain de l'annonce de sa candidature à la présidence de l'UMP ". Dans leur livre "Sarko s'est tuer" (Stock), Gérard Davet et Fabrice Lhomme affirment qu'au cours d'un déjeuner dans un restaurant proche de l'Élysée le 24 juin, François Fillon aurait dénoncé auprès de de Jean-Pierre Jouyet le remboursement par l'UMP des pénalités liées au dépassement du plafond des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Une version réfutée par l'ancien Premier ministre qui menace le Secrétaire général de l'Elysée de poursuites.
Vidéos A la une
Gérald Darmanin, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur BFMTV et RMC. Au sujet de l'abrogation de loi sur le mariage pour tous, le porte-parole de Nicolas Sarkozy a expliqué: "Je considère aujourd'hui que la famille, ça doit être un père, une mère, des enfants mais je considère aussi que la politique c'est la réalité des choses". Il a ensuite ajouté que "Nicolas Sarkozy souhaite le débat".
Vidéos A la une
Ce vendredi matin, le porte-parole de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin, a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. "Je n'ai pas entendu Jacques Chirac le dire, je ne doute pas de l'amitié profonde, de la reconnaissance qu'il a envers Alain Juppé", a déclaré Gérald Darmanin. Il a ajouté :"Bernadette Chirac manifestement préfère Nicolas Sarkozy. Jacques Chirac préfère Alain Juppé. C'est ça la famille politique".
Vidéos A la une
Gérald Darmanin, porte-parole de Nicolas Sarkozy, est pour la première fois l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi sur BFMTV et RMC. "Si la majorité de gauche est dans un état déplorable, l'opposition n'est pas crédible aujourd'hui et doit être réunie, forte, notamment dans un grand rassemblement. C'est pour ça aussi que je soutiens Nicolas Sarkozy", a affirmé le maire de Tourcoing concernant la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP.
Politique
Nadine Morano n'est pas satisfaite par le dispositif de reconquête établi par l'équipe de Nicolas Sarkozy qui fait l'impasse sur les "sarkozystes historiques".
Vidéos Vu à la télé
Gérald Darmanin, nouveau porte-parole de Nicolas Sarkozy dans la campagne pour la présidence de l’UMP, était invité mardi 23 septembre dans C à vous sur France 5. Anne-Sophie Lapix est revenue sur son passé de chanteur dans le métro pour payer...
Vidéos A la une
Retour sur la situation de l'UMP après les différents scandales et la découverte d'une dette colossale atteignant plus de 80 millions d'euros dans les comptes du parti, avec Gérald Darmanin, député UMP du Nord, et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV.
Vidéos A la une
Barbara Pompili, coprésidente du groupe EELV à l'Assemblée nationale et Gérald Darmanin, député UMP du Nord. Retour sur l'évolution de l'enquête sur un trafic d'influence présumé et la mise en garde à vue de l'ancien Chef d'État. Ainsi que Nicolas Sarkozy, son avocat et deux magistrats ont déjà été mis en garde à vue lundi. Ce scandale intervient justement au moment où les rumeurs se font de plus en plus entendre sur un possible retour de l'ancien président dans la vie politique.
Vidéos A la une
Gérald Darmanin ravit la mairie de Tourcoing à Michel-François Delannoy. Scène et joie et Interviews
Vidéos A la une
Ce jeudi 6 février, Gérald Darmanin, député UMP du Nord, débattait dans "politique matin" avec son homologue socialiste Yann Galut, député du Cher. Même si le débat est resté calme,...
Publicité