Revue du web
Avec Atlantico
A plus de 10 000 km de la Trump Tower, un conflit meurtrier peut se transformer en génocide. Toute la question est de savoir si nous souhaitons vraiment l'éviter.
Revue du web
Avec Atlantico
A plus de 10 000 km de la Trump Tower, un conflit meurtrier peut se transformer en génocide. Toute la question est de savoir si nous souhaitons vraiment l'éviter.
Vidéos A la une
127 cerceuils alignés au mémorial de Potocari près de Sebrenica, 127 victimes du génocide dont les restes ont été inhumés lundi à l'occasion du 21è anniversaire du massacre. En juillet 1995, 8000 hommes et adolescents musulmans ont été exécutés par les forces serbes de Bosnie. Une tuerie considérée comme un génocide par la justice internationale ce que conteste la Republika Srpska, l'entité serbe de Bosnie. #Bosnie: 21 ans après, 127 victimes inhumées à #Srebrenica https://t.co/fzgYdUQPGd pic.twitter.com/IIlbXsHebf- Le Soir (@lesoir) 11 juillet 2016 Une foule en pleurs souligne le 21e anniversaire du massacre de #Srebrenica https://t.co/uSWL12SQWG pic.twitter.com/mpYGMbNBbl- Métro Montréal (@metromontreal) 11 juillet 2016 Une double peine pour les familles des victimes toujours très affectées. 'J'ai perdu mon mari ici, et je me suis enfuie avec mes deux enfants à travers les montagnes en 1995 en direction de Tuzla explique Fatima Duric. Après toutes ces années, son corps a été trouvé. En fait, seulement quelques os. Et c'est ce que j'enterre aujourd'hui.' 'J'ai parfois envie de disparaître de la surface de la terre quand j'entends quelqu'un dire que nous mentons à propos du massacre s'indigne Ramiza Omerovic. Comment peut-on dire que nous mentons à ce sujet ? C'est honteux ! J'ai perdu mon père, ma mère et mon mari. J'avais seulement 20 quand je me suis retrouvée avec trois petites filles.' Prière collective pour des milliers de personnes dans les allées du cimetière où reposent déjà plus de 6400 victimes. Plus de 1000 personnes sont toujours recherchées. avec AFP
Vidéos A la une
Le Pape a effectué un voyage en Arménie et il en a profité pour dénoncer le génocide commis par les turcs dans ce pays au XXe siècle...
Vidéos A la une
Le pape François s'est rendu samedi au Mémorial du génocide arménien de Tzitzernakaberd où il s'est recueilli avant d'écrire dans le livre d'or que 'la mémoire' d'une tragédie 'ne peut être étouffée ni oubliée.' C'est le deuxième jour de la visite de l'évêque de Rome en Arménie. Vendredi, à Erevan, le pape avait prononcé le mot 'génocide', dans son discours devant le président Serge Sarkissian, alors que le terme ne figurait pas dans le texte à l'écrit. Le chef de l'Église de Rome avait déjà employé le mot génocide, en 2015, et il avait provoqué la colère d'Ankara qui refuse ce terme pour définir le massacre d'1,5 million d'Arméniens par les troupes ottomanes entre 1915 et 1916. Alors que les Arméniens parlent du 'grand mal', la Turquie considère qu'il convient de parler d'une guerre civile et non d'un génocide. Le pape François a rencontré ce samedi plusieurs descendants de survivants et il a ajouté, par écrit, que la mémoire était à ses yeux 'source de paix et d'avenir.'
Vidéos A la une
Le pape François poursuit sa visite en Arménie, où il a dénoncé vendredi "le génocide" en parlant des massacres de 1915 dans un discours à la classe politique rassemblée à Erevan. ll s'est recueilli ce samedi matin devant la flamme perpétuelle du Mémorial du génocide arménien
Vidéos A la une
Les 'merci' de la communauté arménienne allemande au Bundestag allemand... Les députés allemands viennent de voter à une quasi-unanimité la reconnaissance du génocide arménien. Une résolution prévue de longue date et dont l'adoption ne faisait guère de doutes. Mais en 'pleines discussions': http://fr.euronews.com/2016/05/12/accord-ue-turquie-pas-de-visas-sans-re... avec la Turquie sur les questions migratoires, ce vote a froissé l'un des principaux partenaires de Berlin. Alors Angela Merkel veut arrondir les angles : 'En ce qui concerne ce vote au parlement je voudrais dire (...) qu'il y a beaucoup de choses qui unissent l'Allemagne et la Turquie. Et même si nous avons une divergence de vues sur un sujet, nos liens, notre amitié, notre relation stratégique, en particulier les questions de défense, sont grands, et n'oublions pas les trois millions de citoyens et citoyennes turcs qui vivent dans notre pays'. Reuters: German lawmakers pass resolution calling Armenian massacres #genocide https://t.co/q5CzobTsJW- Armenian Assembly (armassembly_am) June 2, 2016 A l'extérieur du parlement, certains sont venus être les témoins de cette reconnaissance historique : 'Notre exemple est la preuve qu'on oublie jamais si quelqu'un commet de telles atrocités, aujourd'hui ou à l'avenir', lance une femme. 'Bien-sûr c'est fantastique, modère un homme, mais il est très triste que le gouvernement allemand, qui est intelligent et a fait l'expérience de l'Histoire, ait attendu aussi longtemps pour accomplir cela'. La résolution du Bundestag constitue un pas supplémentaire vers une reconnaissance officielle en Allemagne du génocide des Arméniens, mais le texte n'engage pas le gouvernement d'Angela Merkel.
Vidéos A la une
Les pressions, la colère des Turcs d'Allemagne et des autorités d'Ankara n'auront donc rien changé. Ils étaient mercredi des centaines rassemblés devant le Bundestag pour protester contre ce vote, en vain. Il y a deux deux jours, le président turc Recep Tayyip Erdogan mettait en garde Berlin : 'Avons-nous un soi-disant problème de génocide arménien ? Nous n'avons pas de problème. Nous sommes à l'aise avec cette question. L'Allemagne est un pays où vivent plus de 3 millions de Turcs . Si elle prend cette décision, cela endommagera l'avenir de nos relations diplomatiques, économiques, commerciales, politiques et militaires.' Fureur de la Turquie après la reconnaissance du génocide arménien par les députés allemands #AFP https://t.co/G445haobBx- Yannick Pasquet (@yayaberlin) 2 juin 2016 Ce n'est pas la première fois que la Turquie se crispe sur la question. Les précédents votes dans d'autres pays avaient souvent valu le rappel temporaire des ambassadeurs. Cette fois, avec l'Allemagne et vu les relations entre les deux pays, la question est d'autant plus sensible. Certains observateurs questionnent même, en pleine crise migratoire, le timing choisi par les députés allemands. L'an dernier, le président allemand avait initié la démarche en reconnaissant le terme de génocide. Pour les commémorations du centenaire, Erevan recevait un parterre de chefs d'Etat tous acquis à la cause arménienne. Les Arméniens estiment que 1,5 million des leurs ont été tués de manière systématique à la fin de l'Empire ottoman.Pour la Turquie il s'agissait d'une guerre civile dont le bilan n'excède pas les 800 000 morts des deux côtés. L'#Arménie salue l'adoption par le #Bundestag de la Rés. sur #Génocide contre des #Arméniens et d'autres #chrétiens. pic.twitter.com/Cjgka7P9oA- MFA of Armenia (@MFAofArmenia) 2 juin 2016 Au-delà de la bataille de chiffres, c'est celle sur le plan diplomatique qui exacerbe les tensions. Une vingtaine de pays ont reconnu l'existence d'un génocide. L'Uruguay a été le premier en 1965. La plupart l'ont reconnu par le biais de résolution parlementaire. Seuls quatre pays, par celui d'une loi. Des institutions internationales ont également pris partie. Le Parlement européen dès 1987, mais aussi le Conseil de l'Europe. En revanche, les Nations Unies ne l'ont jamais fait officiellement. La question divise la communauté internationale depuis toujours. Certains pays, comme le Royaume-Uni ou Israël refusent de mettre en péril leurs relations avec Ankara. Pourtant à Berlin ce jeudi, les parlementaires allemands ont pris soin de souligner que cette résolution ne visait pas les autorités turques actuelles mais le gouvernement Jeune Turc de l'époque, responsable des massacres.
Vidéos A la une
Réaction de colère côté turc après le vote du parlement allemand. En Turquie, il est interdit de parler de 'génocide' arménien et une grande majorité de la population rejette cette notion. Le président Recep Tayyip Erdogan, en visite au Kenya, n'a pas caché son courroux mais il a a gardé son sang froid : 'La décision du parlement allemand va sérieusement nuire aux relations entre nos deux pays. Quand je rentrerai, nous nous assiérons pour évaluer la situation et décider comment agir'. En Allemagne, la communauté turque est forte de trois millions de personnes. Première conséquence diplomatique directe du vote allemand, Ankara a rappelé son ambassadeur en Allemagne pour 'consultations'. 'Si ils nous mettent ainsi devant le fait accompli, alors nous devons répondre, estime cet habitant d'Istanbul. Si vous pensez à ce que l'Allemagne d'Hitler a fait, en comparaison, ce que nous avons fait ce n'est rien, si nous avons fait quelque chose ! Mais je crois que nous n'avons rien fait'. 'La reconnaissance par le parlement allemand d'un génocide ou non n'a pas de sens pour moi, déclare un autre. Mais je pense qu'il y a eu génocide'. Certaines réactions officielles ont été très fortes, le porte-parole du gouvernement parlant d''erreur historique', et le vice-Premier ministre promettant lui des 'mesures adéquates' à venir.
Vidéos A la une
L'Allemagne ne s'est pas laissée influencer par les vives protestations des autorités turques. Les députés du Bundestag ont voté ce jeudi à une large majorité une résolution qui reconnaît le génocide arménien, perpétré il y a 101 ans sous l'empire ottoman en Turquie. Il n'y a eu qu'un seul vote contre et une abstention. Mais Angela Merkel et Frank Walter Steinmeier eux-mêmes n'ont pas assisté au vote. De nombreux membres de la communauté étaient venus, pleins de reconnaissance, assister à ce vote historique à l'issue duquel ils ont brandi des drapeaux arméniens et des messages de remerciement. Reuters: German lawmakers pass resolution calling Armenian massacres #genocide https://t.co/q5CzobTsJW- Armenian Assembly (armassembly_am) June 2, 2016
Vidéos A la une
Les internautes se sont lâchés sur Star Wars VII. La raison ? Le personnage principal est noir ! Le Côté Obscur a de beaux jours devant lui...
Vidéos A la une
Voilà 81 ans que l'Amérique fête le Colombus Day, le jour anniversaire de la découverte du continent. En revanche, les nationalistes oublient...
Vidéos A la une
"Permettez-moi de (...) présenter mes condoléances aux petits-fils de nos compatriotes arméniens qui ont perdu leur vie en 1915", a déclaré l'ambassadeur de Turquie en France, invité vendredi soir sur BFMTV à l'occasion du centenaire du génocide arménien. Un génocide que refuse de reconnaître la Turquie. "Le problème c'est que les gens utilisent le terme de génocide un peu à tort et à travers", a justifié l'ambassadeur Hakki Akil. Il faudrait une condamnation du tribunal pénal international pour que la Turquie le reconnaisse, a précisé ce dernier.
Vidéos A la une
Si 43 états américains ont reconnu le massacre des arméniens en utilisant le terme "génocide", le gouvernement des Etats-Unis y renonce depuis des années. Barack Obama et ses prédécesseurs "ne veulent pas froisser son allié" turc, estime Hélène Kosséian, auteur de l'Arménie, au coeur de la mémoire (Ed. du Rocher).
Vidéos A la une
L'Arménie commémore vendredi le centenaire du génocide de son peuple par la Turquie Ottomane. Pour Hélène Kosséian, auteure de l'Arménie, au coeur de la mémoire" aux Editions du Rocher, si la société civile turque bouge, "la ligne du gouvernement reste la même".
Vidéos A la une
L'Arménie commémore vendredi le centenaire du génocide de son peuple. Hélène Kosséian, auteur de l'Arménie, au coeur de la mémoire" aux Editions du Rocher, revient sur les premiers jours du massacre, avec l'élimination des notables.
Vidéos A la une
A l'occasion du centenaire du génocide arménien, BFMTV est allé à la rencontre d'Arméniens vivant en Turquie. Dans un quartier d'Istanbul peuplé d'Arméniens réside celle que l'on surnomme affectueusement mamie Varsen est l'une des rares rescapées du génocide arménien encore en vie. "On sent que les mentalités évoluent, mais comme le gouvernement nie le génocide, il y a encore des minorités qui voient les arméniens comme leurs ennemis", regrette Yetvart Danzikian , rédacteur en chef du journal arménien Agos. Yasar Kurt est lui un de ces "Arméniens cachés", il a découvert sa véritable identité il y a 7 ans seulement.
Vidéos A la une
L'Arménie organise vendredi les commémorations du centenaire du génocide. Pour Gaïdz Minassian, journaliste au Monde et auteur, l'Holocauste et les massacres de chrétiens en Irak et en Syrie "auraient sûrement pu être évités" "si la justice internationale avait tout de suite réprimé la Turquie".
Vidéos A la une
L'Eglise arménienne a canonisé jeudi les 1,5 million de victimes du génocide arménien, perpétré par les Turcs ottomans, à la veille des commémorations officielles du centenaire des massacres. Dorothée Schmid, responsable du programme Turquie à l'IFRI, a expliqué sur LCI que "la Turquie a perdu un combat diplomatique sur cette question".
Vidéos A la une
Ani est l'ancienne capitale du royaume d'Arménie. Si l'Etat tuc rénove la plupart des églises de cette ancienne cité devenue touristique, il ne reste aucune mention du passé arménien. "C'est à cause des relations pas vraiment chaleureuses entre la Turquie et l'Arménie. Avant c'était de la culture mais maintenant c'est devenu idéologique et politique", explique Vedat Akçayoz, archéologue sur le site. Mais à l'occasion du centenaire du génocide arménien, ces vestiges deviennent de véritables lieux de pèlerinage.
International
Cette année, le peuple arménien commémore le centenaire du génocide dont il a été victime et qui n’a toujours pas été reconnu par le pays qui en est responsable, la Turquie. Résumer en quelques lignes l’histoire du génocide est une chose ardue, mais Planet.fr tente une explication pour ses lecteurs qui n’auraient pas tout suivi avec l’aide de l’historien Yves Ternon.
Vidéos A la une
Le Pape François a reconnu le génocide arménien. La communauté arménienne de Lyon a salué un discours courageux.
Vidéos A la une
Jean d'Ormesson, écrivain et membre de l'Académie Française, était l'invité de BFM Story. Après les massacres de coptes en Libye et en Égypte, 90 chrétiens ont été enlevés par l'organisation de l'État islamique en Syrie. Face à cette situation, l'académicien Jean d'Ormesson a dénoncé un "génocide des chrétiens d'Orient". Il a expliqué qu'il n'y a pas de privilège pour les chrétiens, et que les violences touchent toutes les populations de tous les pays où le groupe de Daech est présent. "Il faut que l'Europe prenne des dispositions pour que les chrétiens de l'Orient aient au moins une espérance", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Selon Aquilino Morelle, il y a une "purification ethnique" au sein du gouvernement. Le parallèle fait avec le génocide rwandais passe mal.
Vidéos A la une
Après la livraison d'aide humanitaire, la France examine la possibilité de livrer des armes aux Kurdes et aux Irakiens, selon Laurent Fabius qui s'est rendu sur place dimanche. Il a qualifié de "génocide" les violences des jihadistes dans le nord de l'Irak.
Vidéos A la une
Le secrétaire d'Etat des Etats-Unis a indiqué que les bombardements américains sur l'Etat islamique en Irak avaient pour mission de "sauver des vies". John Kerry invite toutes les autres nations à se joindre à eux pour condamner les actes des jihadistes.
Vidéos A la une
Barak Obama a annoncé, jeudi soir, avoir autorisé des parachutages humanitaires en Irak et des frappes aériennes contre les djihadistes de...
Vidéos A la une
En Turquie le premier ministre Erdogan a présenté les condoléance de son pays aux "petits fils" des Arméniens tués en 1915.
Vidéos A la une
A l’international, les commémorations du 20e anniversaire du génocide rwandais crée un regain de tensions diplomatiques avec la France. Les autorités du pays ont retiré l’accréditation à...
Vidéos A la une
Le premier procès d’un génocidaire présumé s’est tenu cette semaine à Paris, 20 ans après le génocide au Rwanda. S’il a pu voir le jour, c’est grâce au combat d’un couple.
Publicité