On trouve 6 types et générations de noms de famille :

 

· Les noms classiques, nés dans les villages à la fin du Moyen-âge (plus de 90 % des noms),

· Les anciens noms nobles, nés au Moyen-âge et souvent antérieurs aux précédents,

· Les noms nobles ou bourgeois composés à partir de noms déjà existants, par adjonction d'un nom de terre, comme Lefebvre d'Ormesson...

· Les noms composés à partir de noms déjà existants, par adjonction d'un autre nom, d'un surnom ou d'un prénom : Lefèvre-Utile, Mathurin dit Béal, Pierre-Brossolette...

· Les noms d'enfants abandonnés, donnés de façon presque toujours aussi arbitraire que fantaisiste, variables selon les époques et les lieux.

· Les noms résultant d'un changement de nom ou d'une francisation. Les premiers datent tous des XIè-XIIè siècles ; les deuxièmes leur sont souvent antérieurs ; tous les autres se sont formés postérieurement au fil des siècles. 

Publicité