Vidéos A la une
GARLAND (Texas) - 3 mai 2015 - Un attentat a-t-il été évité de justesse au Texas ? Deux hommes armés ont ouvert le feu dimanche aux abords d'un centre des congrès dans la banlieue de Dallas, où se tenait un concours de caricatures de Mahomet. Les deux assaillants s'en sont pris à un agent de sécurité, ils ont été tués lors d'un échange de tirs avec des policiers. L'agent de sécurité a été transporté à l'hôpital, ses jours ne sont pas en danger. Le concours de caricatures était organisé par l'association "American Freedom Defense Initiative", connue pour ses positions anti-musulmanes. Parmi les invités : Geert Wilders, homme politique néerlandais d'extrême-droite venait de quitter les lieux lorsque la fusillade a éclaté à l'extérieur. Les 300 personnes qui assistaient à l'événement ont été placées en lieu sûr. Plusieurs heures après l'assaut, les corps des deux hommes tués gisaient encore près de leur véhicule. La police soupçonnant des explosifs à l'intérieur a diffusé ces images montrant un appareil de déminage en action. Selon SITE, une organisation spécialisée dans la surveillance de sites islamistes , un homme se revendiquant de l'État islamique a affirmé que l'attaque avait été perpétrée par deux sympathisants du groupe terroriste. La police texane n'a pas pour l'instant confirmé l'information.
Vidéos A la une
En Allemagne, le mouvement Pegida avait annoncé la venue de 30 000 personnes pour son rassemblement hebdomadaire, ce lundi à Dresde. Il n'y avait finalement que quelques centaines de participants. Si ce groupe a connu un rapide succès à ses débuts l'automne dernier, drainant jusqu'à 17 000 personnes (voir ici), l'attrait semble faiblir depuis quelques semaines. Désormais, Pegida semble vouloir s'élargir à d'autres pays européens. Un rassemblement Pegida était ainsi organisé ce samedi à Londres. Et puis il y a l'appel du pied en direction du populiste néerlandais Geert Wilders, attendu lundi prochain à Dresde. Pegida est un groupe d'extrême-droite dont le nom est l'acronyme allemand de 'Européens patriotes contre l'islamisation du pays'. Il a été fondé par Lutz Bachmann, un homme qui a défrayé la chronique en janvier en apparaissant déguisé en Hitler (voir ici) Cette attitude a provoqué une vague d'indignation. Bachmann a alors annoncé sa démission de la présidence du mouvement. Cela ne l'empêche pas de continuer à porter ce groupe d'extrême-droite. Pegida organise chaque lundi depuis l'automne dernier des rassemblements à Dresde. Des contre-manifestations sont également systématiquement organisées. Pour aller plus loin : > Voir l'interview d'Aydan Özoguz, Secrétaire d'Etat allemande chargée de l'immigration - cliquer ici
Vidéos A la une
Pascal Perrineau, politologue au Cevipof, auteur de "La France au Front", essai sur l'avenir du FN aux éditions Fayard, était sur le plateau de BFM Story. Dans les différents sondages réalisés à travers l'Europe, à travers les différents sondages, on constate une montée des mouvements nationalistes comme le FN de Marine Le Pen en France ou encore le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders aux Pays-Bas.
Vidéos A la une
Les propos anti-musulmans de Geert Wilders font peur à son parti. Une division se profilerait-elle ? Mercredi soir à La Haye, à la suite d‘élections municipales ayant vu le PVV terminer...
Vidéos A la une
Former une grande alliance de partis eurosceptiques, c’est le projet de la Française Marine Le Pen. Ici aux Pays-Bas, la présidente du front national espère convaincre Geert Wilders, le...
Vidéos A la une
Marine Le Pen et Geert Wilders devraient exposer ensemble leurs ambitions pour les élections européennes au cours d'une conférence de presse ce...
Publicité