Vidéos Argent/Bourse
Après la plainte pour diffamation déposée par la CGT contre Pierre Gattaz, c'est au tour du Medef d'en appeler à la justice. Mardi dernier, l'organisation patronale a appelé les entreprises touchées par les blocages des manifestants à porter plainte pour entrave à la liberté du travail. Pierre Gattaz a même qualifié de "terroristes" les méthodes de la CGT dans la contestation contre la loi Travail. Mais pourquoi le Medef a-t-il agit ainsi ? Jean-Charles Simon estime que face à des situations de grandes tensions, il faut que le Medef soit virulent dans son expression publique. Pierre Gattaz a haussé le ton car il a surement senti une sorte d'exaspération qui pouvait aller jusqu'à la volonté de ne pas respecter la loi. - Avec: Jean-Charles Simon, fondateur de Factamedia. - Good Morning Business, du vendredi 3 juin 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos à la une
La CGT a provoqué une pénurie de carburant en bloquant plusieurs raffineries et dépôts pétroliers. Selon Eric Brunet, tout a commencé la semaine dernière lorsque la CGT et FO ont appelé les transporteurs à la grève. Cela a cependant été peu suivie car ces deux syndicats sont en minorité. En voulant être populaire et gagné des voix dans les élections, la CGT a alors décidé de bloquer les espaces pétroliers. Laurent Neumann, lui, estime que dans cette face à face, l'exécutif et la CGT ont un énorme point commun: la perte de crédibilité. Ces derniers jouent leur survie. - Bourdin Direct, du mardi 24 mai 2016, sur RMC.
Publicité