Vidéos Auto
Les prix de l'essence et du gazole augmentent ces derniers jours. Cette hausse des prix a-t-elle un lien avec la pénurie qui touche le pays? Les pompistes profite-il des grèves pour afficher des prix plus élevés? Le coût des transports et les importations sont des éléments de réponses.
Vidéos Auto
Un nouvel affrontement entre casseurs et policier a eu lieu à Paris, place de la Nation, vers 19h dimanche 1er mai. Plus de 200 individus ont lancé pavés, bouteilles et des centaines de projectiles sur les forces de l'ordre qui ont répliqué avec des fumigènes et du gaz lacrymogène. La scène s'est reproduite un peu plus tard, place de la République, où 200 à 300 casseurs sont venus troubler le calme de Nuit debout. Si dix suspects ont été interpellés, les commerçants des environs, eux, sont excédés.
Vidéos A la une
Depuis l'an 2000, tandis que la distribution d'essence et de gazole en grandes surfaces progressent sans cesse, le nombre de stations-service traditionnelles, lui, a chuté de 11.000 à 6.000. Certaines communes rurales ont choisi de réinstaller sur leur territoire leur propre pompe. Trévières, dans le Calvados, a fait le choix de ce gros investissement, sans aucune subvention, qui fait l'unanimité auprès des riverains et commerçants.
Vidéos A la une
Le préfet maritime de l'Atlantique Emmanuel de Oliveira a annoncé dimanche qu'une dernière opération de remorquage du "Modern Express" à la dérive aurait lieu lundi matin. En cas d'échec, le navire pourrait s'échouer "entre lundi soir et mardi soir", selon le préfet.
Vidéos A la une
Aujourd'hui, le gazole s'affiche à moins d'un euro le litre, le sans plomb 95 à 1,25 euros. Et les professions qui en dépendent, s'en réjouissent. C'est le cas des ambulanciers et pêcheurs. À Brest, cela a permis à Pascal Boulaire, cogérant d'une société d'ambulances, de faire des économies sur ses huit véhicules qui parcourent, chacun, 300 km par jour.
Vidéos A la une
Le gazole continue de baisser et vient de passer sous le seuil symbolique d'un euro le litre. Cela n'était pas en France depuis plus de six ans. L'essence sans plomb suit la même tendance.
Vidéos A la une
Cela n'était plus arrivé depuis juillet 2009. Les prix des carburants sont au plus bas. François Xavier-Pietri, chef du service économie à TF1, a expliqué qu'il y avait des raisons de croire que la diminution allait se poursuivre. Et pour cause, l'OPEP continue à produire toujours plus et l'Iran va revenir sur le marché, son embargo ayant été levé. Cependant, les taxes promises en 2016 devraient enrayer cette baisse à la pompe.
Vidéos A la une
C'est du jamais vu depuis près de cinq ans. Un cadeau de Noël avant l'heure pour les automobilistes. Entraînés par la chute des cours du baril de pétrole, et une diminution de la demande aux Etats-Unis et en Asie, les prix des carburants sont à la baisse. Le gazole s'affiche à moins d'un euro le litre, le sans plomb 95 à 1,25 euro. Les consommateurs s'en réjouissent à un moment où le porte-monnaie est fortement sollicité.
Vidéos A la une
Le triangle des Bermudes, situé au large de la Floride a pendant longtemps inspirer les plus folles rumeurs, à cause d'un grand nombre d'avions et de bateaux qui ont disparus sans laisser de traces. Des chercheurs pensent avoir découvert le mystère de ce lieu maudit. L'explication : une surdose de méthane, ce gaz provoquerait un trou dans la mer qui aspirerait les bateaux et perturberait des turbulences atmosphériques.
Vidéos A la une
À Saint-Sulpice-de-Royan, en Charente-Maritime, les automobilistes payent leur litre de gazole moins d'un euro. Un prix dû à la baisse du brut mais aussi à l'inexistence de charges locales dans le département. Mais ce privilège sera perdu en 2016. Le ministre des Finances a annoncé une hausse des tarifs du gazole et de l'essence au 1er janvier : le gazole augmentera donc de 3,5 centimes par litre, l'essence sans-plomb 95 de 2 centimes.
Vidéos A la une
C'est ce qui s'appelle un oubli fâcheux. Au lendemain du scandale Volkswagen et ses véhicules diesel paramétrés pour tromper les tests mesurant les gaz d'échappements, le gouvernement s'était engagé à augmenter la fiscalité du diesel et à diminuer celle de l'essence. Les conducteurs de voitures à essence ne devaient plus subir la moindre augmentation de la fiscalité sur le prix des carburants. Patatras : la faute à une mesure votée il y a deux ans, le prix du litre d'essence sans plomb 95 va pourtant augmenter de 2 centimes d'euro au 1er janvier 2016. Les explications de Germain Andrieux.
Vidéos Auto
La ministre de l'Ecologie a demandé à la Commission européenne "une réunion de clarification" sur la décision adoptée mercredi, qui fixe de nouvelles normes d'émissions de gaz polluants pour les moteurs diesel.
Vidéos A la une
Le diesel concernerait en France, pays le plus dépendant, 20 millions de véhicules soit les deux tiers du parc automobile. Outre les automobilistes, routiers, taxis, transports publics et agriculteurs absorberaient la moitié de la consommation de gazole. Détails.
Vidéos A la une
Matignon a annoncé mercredi le rapprochement progressif du prix du gazole et de celui de l'essence, d'ici à cinq ans. Le diesel bénéficie actuellement d'une taxation inférieure de près de 20 centimes par litre à celle de l'essence. Pour les transporteurs routiers, l'annonce a du mal à passer. Le secteur demande des aides pour compenser cette hausse, qui les touche de plein fouet. Les transporteurs routiers voudraient également donner une vraie impulsion aux constructeurs en faveur de la transition énergétique.
Vidéos A la une
Depuis une semaine, le diesel est la cible de toutes les attaques après le scandale Volkswagen. Les écologistes réclament sa disparition pure et simple. Mais pour le gouvernement, il faut savoir raison garder. La transition vers un parc automobile électrique pourrait en revanche être accélérée. En France, près de 7 véhicules sur 10 roulent au gazole.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/FUVQrgSG . Focus sur la baisse du prix ...
Vidéos A la une
Selon des chiffres officiels publiés lundi, les prix des carburants ont fortement baissé la semaine dernière en France, celui du gazole atteignant même son niveau le plus bas depuis plus de cinq ans, entraîné par le repli des cours du pétrole brut.
Vidéos A la une
Les automobilistes n'en reviennent pas, le prix du gazole est aux alentours de 1 euro en ce moment. Le prix historiquement bas du baril de pétrole a fait chuter les tarifs des carburants. En moyenne, le plein coûte 10 euros de moins qu'il y a un an. Le fioul domestique suite également cette baisse. Une aubaine avant l'hiver.
Vidéos A la une
Dans le Puy-de-Dôme, les habitants prennent de l'avance et n'attendent pas la baisse des températures pour réapprovisionner leurs cuves de fioul. À 70 centimes le litre, ce carburant affiche des prix imbattables. Une énergie devenue très compétitive et une aubaine pour les clients.
Vidéos A la une
Bonne nouvelle pour les consommateurs : les factures des clients de GDF vont diminuer de 3,46 % à compter de ce dimanche 1er mars. Une baisse qui se poursuit depuis janvier dernier, et qui s'explique en partie par la chute du prix du pétrole brut.
Vidéos A la une
Les péages ne seront pas plus chers pour les véhicules roulant au diesel, a assuré ce lundi le ministre des Transports Alain Vidalies, invité ce lundi de Jean-Jacques Bourdin. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Sans nier le fait que l'Etat souhaite encourager l'utilisation de véhicules propres, le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, a en revanche démenti dimanche entraînera une augmentation des tarifs pour les véhicules polluants.
Vidéos A la une
Les stations-services pourraient ne plus recevoir d'aides de l'Etat. La mesure, inscrite dans le projet de budget pour 2015, pourrait déstabiliser un secteur déjà en difficulté. Certaines régions comptent désormais moins de 50 stations-services. Exemple dans les Ardennes.
Vidéos A la une
Une nouvelle taxe devrait voir le jour sur le gasoil. En augmentation de 2 centimes selon le secrétaire d'Etat au Budget, elle vise à compenser le manque à gagner sur l'écotaxe et viendrait s'ajouter à celle du même montant instaurée par la taxe carbone. Mais dans un contexte de ras le bol fiscal, la mesure est risquée politiquement.
Vidéos A la une
Une hausse de deux centimes des taxes sur les prix du gazole aurait été décidée pour compenser la perte des revenus liés à l'écotaxe.
Vidéos A la une
Alerte à la pollution dans l’Eure. Ce lundi, un camion-citerne s'est couché sur une départementale. Selon les pompiers, sur les 33 tonnes de gazole que le véhicule transportait, près de 5.000...
Publicité