Revue du web
Avec Atlantico
D'un pays à l'autre du continent européen, la social-démocratie, constitutive de la gauche de gouvernement, a largement déçu les populations qui perçoivent le vote populiste, voire le recours à la violence dans certains cas extrêmes, comme l'une des principales alternatives possibles.
Vidéos A la une
Face aux violences qui se multiplient à chaque manifestation contre la loi Travail, les policiers ont prévu de se mobiliser le 18 mai prochain. Ils ont choisi comme mot d'ordre: "Stop à la haine anti-flic". D'après Eric Brunet, la colère des policiers est légitime. Les syndicalistes policiers ont affirmé que le gouvernement, estimant qu'il était préférable de discréditer les manifestations avec de la casse, a tardé à donner des ordres aux policiers. La haine anti-flic n'est pas celle des Français, mais celle de la gauche ultra-radicale. Laurent Neumann, lui, n'est pas de cet avis. Il trouve qu'il est beaucoup plus facile à l'opposition de critiquer la police et le gouvernement. - Bourdin Direct, du jeudi 5 mai 2016, sur RMC.
Politique
En tête dans les sondages en Grèce, Syriza, coalition de la gauche radicale, séduit les élus français avec sa politique de lutte contre l’austérité.
Vidéos Argent/Bourse
Le 29 décembre, Kostas Vergopoulos, économiste spécialiste de la Grèce, était l'invité du Grand Journal, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Publicité