Vidéos à la une
Le maire de Béziers, Robert Ménard, était l'invité d'Olivier Truchot mercredi soirs sur BFMTV. L'élu proche du Front national a commenté les propos du président du Medef, sur la CGT qu'il a qualifiée de voyous. Pierre Gattaz avait aussi employé le terme de terroriste avant de se dédire. La CGT a comportement de "voyou de temps en temps" mais cela ne "sert à rien de le traiter" de la sorte, a expliqué Robert Ménard. "La CGT est aujourd'hui, hyperpolitisée" a-t-il déploré.
Vidéos à la une
Amené à réagir dans BFM Politique à la polémique concernant le départ du patron d'Alcatel-Lucent avec 13,5 millions d'euros en actions sur trois ans, Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé dimanche le comportement "scandaleux" de Michel Combes. Le premier secrétaire du Parti socialiste a lancé un appel au Medef qui doit condamner cette attitude "s'il veut être crédible".
Vidéos à la une
L'échec du pacte de responsabilité et les tensions entre Valls et Gattaz ont été commentés par Eric Brunet, animateur radio sur RMC (Carrément Brunet), chroniqueur et essayiste français, et Laurent Neumann, précédemment Directeur de la Rédaction de Marianne. Le gouvernement estime que le président du Medef est responsable du faible nombre d'accords de branche signés dans le cadre du pacte de responsabilité. Pour Eric Brunet, Valls et Macron sont en train d'instrumentaliser Gattaz. Ils cherchent tout simplement un bouc émissaire pour les échecs de leur politique.
Vidéos à la une
Mathématiques. Invité sur le plateau de Politique Matin, le secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État, Thierry Mandon a qualifié le président du Medef, Pierre Gattaz, de " roi de l'équation ". En effet, pour Thierry Mandon, le président du Medef est trés fort pour proposer "les réformes qu'il faudrait faire" : "Vous supprimez les 35 heures, ça crée 200 000 emplois, vous supprimez deux jours fériés, ça crée 100 000 emplois". Mais lorsqu'il s'agit de créer des emplois dans le cadre du pacte de responsabilité, pour le secrétaire d'État, Pierre Gattaz fait mine de ne pas savoir comment faire : "Quand on lui dit 'Et quarante milliards, c'est quoi votre équation, Monsieur Gattaz ?' alors là il dit 'Les emplois ? non mais ça ne marche pas comme ça l'économie' donc il pourrait prendre des engagements sur les emplois".
Vidéos à la une
Politique Première: Apolline de Malherbe revient, ce mardi 22 juillet, dans sa chronique politique quotidienne sur les petites confidences de François Hollande devant la presse lundi soir. Selon Apolline de Malherbe, le président était beaucoup moins optimiste que d'habitude.
Vidéos à la une
Ce mercredi sur RMC, Laurence Parisot, l'ancienne patronne du Medef était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin. Elle a répondu à la lettre de Pierre Gattaz dans laquelle il lui demande de garder le...
Vidéos à la une
La tension monte entre Laurence Parisot et Pierre Gattaz qui n'aiment pas les prises de possitions de l'ancienne présidente du Medef. Il lui a ecrit, elle lui répond ce mercredi 7 mai sur RMC....
Vidéos à la une
Une troisième séance de négociations tendue sur l’assurance chômage s’est tenue au siège du MEDEF. Le ton est monté entre les syndicats et le patronat sur les intermittents du spectacle et...
Vidéos à la une
Le secrétaire national de la CGT a déchiré devant les caméras le projet du MEDEF concernant la réforme de l’assurance chômage. Le MEDEF propose notamment de réguler le niveau des indemnités...
Vidéos à la une
Pierre Gattaz, le président du Medef refuse de voir conditionner les allègements de charges à des "contraintes" sur les entreprises, dans le pacte de responsabilité.
Vidéos à la une
La politique de l'offre annoncée par François Hollande, lors de sa conférence de presse mardi, semble séduire les patrons. Les baisses de charges promises sont plutôt bien accueillies par les...
Vidéos à la une
Stéphanie Antoine reçoit Pierre Gattaz, pour sa première université d'été en tant que patron du MEDEF.
Publicité