Vidéos Argent/Bourse
La Norvège pourrait devenir le premier pays au monde à interdire les ventes de voitures à pétrole, d'ici 2025. "Zéro voiture à essence ou au gas-oil sur les routes norvégiennes d'ici 9 ans", c'était à la Une d'un quotidien norvégien, en ce début de semaine. Pour Eric Feunteun, directeur du programme véhicules électriques chez Renault, cette ambition de la Norvège est un signal fort qui pousse les autres pays dans cette direction. - La Minute Verte de Pauline Tattevin, journaliste chez BFM Business. - 18h l'heure H, du vendredi 10 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
La taxation du diesel augmentera d'un centime par an, en 2016 et en 2017. L'impact sur le portefeuille des ménages serait a priori assez faible, à ceci près que les reventes des véhicules diesel deviendraient plus compliquées. "L'harmonisation des tarifs gasoil essence, n'a pour l'instant aucun impact écologique. Objectivement, si on voulait avoir un impact écologique avec ces carburants, il faudrait qu'on les passe à 2 euros ou 2,20 euros le litre et là, on accélérerait le développement des énergies alternatives", estime Didier Laurent, consultant automobile du groupe L'Argus.
Vidéos A la une
Si la baisse des prix du gasoil a été plutôt bien répercutée à la pompe, c'est beaucoup moins évident pour l'essence et le fioul en raison d'une augmentation des marges des distributeurs, dénoncent des associations de consommateurs.
Vidéos A la une
Une nouvelle taxe devrait voir le jour sur le gasoil. En augmentation de 2 centimes selon le secrétaire d'Etat au Budget, elle vise à compenser le manque à gagner sur l'écotaxe et viendrait s'ajouter à celle du même montant instaurée par la taxe carbone. Mais dans un contexte de ras le bol fiscal, la mesure est risquée politiquement.
Publicité