Vidéos A la une
Scientifiques, pêcheurs et surtout conservateurs d'anchois sont perplexes. L'anchois n'est pas au rendez-vous de cette campagne 2014, en Méditerranée, dans le golfe de Gascogne comme en Argentine. Les fournisseurs invoquent un changement de courants marins et une mauvaise météo peu propice à la pêche à l'anchois. En conséquence, les prix flambent et l'anchois populaire pourrait bientôt devenir un produit de luxe. Certains saleurs français commencent à envisager la possibilité de se fournir en Chine, même s'ils reconnaissent que la qualité est inférieure à celle des anchois argentins. Reportage à Collioure, maison historique qui sale l'anchois depuis près de 150 ans.
Publicité