Société
Le Conseil Constitutionnel a décidé mercredi de censurer la garde à vue de 96 heures dans les affaires de fraude fiscale. Cette mesure avait été instaurée par l’une des lois votées après le scandale de l’affaire Cahuzac l'année dernière.
Publicité