Vidéos Argent/Bourse
Depuis le début de l'année, l'Europe a accumulé du retard par rapport aux États-Unis et les émergents en matière de flux ETF. Et pour cause, les investisseurs institutionnels sont méfiants et extrêmement défensifs vis-à-vis du vieux continent en ce qui concerne les collectes. Cette méfiance s'est prolongée au mois de mai comme le prouvent le milliard d'euros de sorties sur les actions ETF européennes. À l'inverse, les émergents sont les grands gagnants de mai. En effet, la dette émergente devance désormais les actions sur la collecte. Le secteur a réalisé plus de 2,5 milliards d'euros d'entrées, soit sa plus grosse collecte depuis le 1er janvier 2016. - Avec: Gaëtan Delculée, responsable Vente ETF, Indiciel & Smart Beta pour Amundi AM. - Intégrale Bourse, du lundi 30 mai 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Publicité