Vidéos A la une
La communauté, en deuil depuis la fusillade vendredi à Roye, réclame que le fils d'une des victimes, incarcéré pour d'autres faits, puisse assister aux funérailles sous escorte policière.
Publicité