Vidéos Argent/Bourse
Invité d'Arlette Chabot François Rebsamen revient sur le souhait d'Emmanuel Macron d'aller plus loin sur la loi Travail. En réponse, l'ancien ministre du Travail lui conseille de "jouer collectif"
Vidéos Argent/Bourse
Le projet de loi Travail est arrivé mercredi au Sénat pour quelques réaménagements. Invité d'Arlette Chabot, l'ancien ministre du Travail François Rebsamen se réjouit que la loi soit examinée par des sénateurs de droite : "Comme ça les gens pourront faire la différence. Ils pourront voir clairement ce qu'est un texte de gauche et un texte de droite", dit-il.
Vidéos A la une
L'ancien ministre du Travail François Rebsamen est l'invité d'Arlette Chabot. Avant de s'exprimer sur des sujets plus politiques, il s'est prononcé sur les propos de Karim Benzema, qui accuse Didier Deschamps de racisme. "Il vaut mieux oublier [...] et se tourner vers l'équipe de France", a-t-il dit.
Vidéos A la une
François Rebsamen était sur BFMTV ce mardi soir, où il a réagi aux menaces du Medef de suspendre les négociations de l'assurance chômage si la loi Travail était votée en l'état. "Ça me rappelle quand j'étais ministre du Travail, j'ai vu plusieurs fois monsieur Gattaz lancer des ultimatums de ce genre", a-t-il rapporté. Le maire PS de Dijon a par ailleurs estimé que la taxation des CDD stipulée dans la loi El Khomri ne devait pas être systématique sauf pour les entreprises qui utilisent le salarié comme un "kleenex". Quant au fameux "Ça va mieux" lancé par François Hollande la semaine dernière, il serait totalement justifié. "Oui ça va mieux quand on compare les indicateurs économiques d'aujourd'hui à ceux de 2012, y compris pour les entreprises", a-t-il affirmé.
Vidéos A la une
Le PS a approuvé samedi le principe de la primaire mais concrètement il n'y a pas d'informations sur les candidats, leur nombre et les modalités. De plus, un gros point de friction demeure, celle de la participation de François Hollande. "S'il se présente, il n'y aura qu'un seul candidat socialiste, c'est le président de la République" a déclaré François Rebsamen, maire de Dijon. Mais les écologistes et communistes y sont opposés.
Vidéos A la une
Tous les mois, c'est la tâche du ministre du Travail : commenter les chiffres du chômage. Une mission dont l'ancien ministre du Travail, François Rebsamen, se serait bien passé puisque selon lui "on ne sait pas trop comptabiliser. On s'y perd dans les catégories".
Politique
Auparavant secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville, la jeune ministre a été nommée, mercredi, à la place du démissionnaire François Rebsamen.
Vidéos A la une
Myriam El Khomri, jusqu'alors secrétaire d'Etat à la Politique de la ville, a été nommée mercredi midi ministre du Travail en remplacement de François Rebsamen. Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI, a décrypté cette nomination qui ne devrait être une partie de tout repos.
Vidéos A la une
Myriam El Khomri, la secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville, a été nommée au ministère du Travail à la place de François Rebsamen démissionnaire. "C'est une surprise. Son nom n'avait jamais été évoqué ces derniers jours. Elle a 37 ans et est d'origine marocaine. Elle était la secrétaire d'Etat en charge de la politique de la ville ", a rappelé notre reporter politique Adrien Gindre.
Politique
Le gouvernement vient de nommer la nouvelle ministre du Travail, en remplacement de François Rebsamen qui a choisi de démissionner pour retrouver son fauteuil de maire de Dijon. Découvrez de qui il s'agit.
Vidéos A la une
Le remaniement provoqué par la démission du ministre du Travail François Rebsamen interviendra d'ici à la fin de la semaine. A la sortie du conseil des ministres mercredi, les membres du gouvernement ne voulaient pas répondre aux questions sur ce sujet. Marisol Touraine et Sylvia Pinel ont ainsi ignoré la caméra de BFMTV. Interrogé sur ce que lui avait dut François Hollande pour son dernier conseil des ministres, François Rebsamen s'est contenté de répondre: "son amitié".
Vidéos A la une
Démissionnaire de son poste du ministre du Travail mi-août, François Rebsamen n'a toujours pas trouvé de successeur. Le maire de Dijon, qui devait être remplacé lundi ou mardi, devrait bel et bien participé au Conseil des ministres ce mercredi matin.
Vidéos A la une
Depuis La Rochelle, où commence l'université d'été du parti socialiste, Bruno Le Roux a réagi sur BFMTV à la possibilité d'être le successeur de François Rebsamen au ministère du Travail. "Je ne suis jamais dans aucune supputation", a déclaré le président du groupe PS à l'Assemblée nationale. Le député mise d'ailleurs sur sa responsabilité depuis trois ans au sein de l'Hémicycle. "Que mon nom puisse être cité, c'est peut être le signe que cette majorité a bien fonctionné", a-t-il estimé. "La balle est dans le camp du Président", a conclu Bruno Le Roux.
Vidéos A la une
Cyril Adriaens était l'envoyé spécial de LCI à la sortie du conseil des ministres de l'Élysée. Selon ses derniers témoignages, Emmanuel Macron pourrait être "à la tête d'un super ministère qui regrouperait l'Emploi et le Travail". Cette hypothèse est applaudie par le patronat. Pour Pierre Gattaz, Macron "connaît l'entreprise et assume l'économie de marché".
Politique
Alors que François Hollande peine à trouver un remplaçant à François Rebsamen, Emmanuel Macron serait préssenti pour remplacer le ministre du Travail démissionnaire.
Politique
Selon le Point, le ministre du Travail démissionnaire voudrait supprimer les SMS de rappel envoyés par Pôle Emploi à ses inscrits. Pourtant, sans eux, certains chômeurs risquent d'être radiés de Pôle Emploi. 
Vidéos A la une
Le gouvernement a fait sa rentrée ce mercredi et a tenté d'envoyer un message positif et dynamique. Les dossiers s'empilent sur les bureaux des ministres: la crise agricole, l'immigration, préparation de la Cop21 sans oublier le remplacement de François Rebsamen au ministère du Travail. Le menu des prochains mois s'annonce copieux.
Vidéos A la une
Le gouvernement a fait sa rentrée ce mercredi. Le Conseil des ministres a duré près de deux heures, lors desquelles les membres de l'équipe de Manuel Valls ont abordé plusieurs sujets. Une ébauche du casting pour remplacer le ministre du François Rebsamen a été donnée. Cyril Adriens, envoyé à l'Elysée, apporte de plus amples précisions.
Politique
Le ministre du Travail démissionnaire a accordé une interview à l’AFP dans laquelle il revient sur son bilan plutôt maigre.
Vidéos A la une
Ce mercredi marque le retour du gouvernement aux affaires. François Hollande va présider le premier Conseil des ministres de la rentrée. Le chef de l'Etat, reposé, va devoir trouver un remplaçant au ministre du Travail François Rebsamen, redevenu maire de Dijon. A droite aussi, les têtes d'affiche du parti sont en ordre de bataille.
Politique
Qui choisir pour succéder au ministre du Travail démissionnaire ? Telle est l’épineuse question qui occupe le président de la République, soucieux de ne pas faire de jaloux.
Politique
Alors que le ministre du Travail quittera ses fonctions mercredi prochain, on apprend cette semaine que le président de la République aurait tout essayé pour le retenir au sein du gouvernement.  Plus de détails.
Vidéos A la une
Le ministre du Travail François Rebsamen a retrouvé son siège à la mairie de Dijon lundi. Interrogé sur son bilan, il assure que sa loi sur le dialogue social va booster la croissance et faire diminuer le nombre de chômeurs. "Les économistes prévoient 1,5% de croissance à la fin de l'année" a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Le ministre du Travail François Rebsamen a retrouvé son siège à la mairie de Dijon lundi. Il prévoit de remettre sa démission du gouvernement au président de la République "le 19 août à la fin du prochain Conseil des ministres". Il a par ailleurs avoué être frustré de quitter le navire au moment où la croissance économique repart.
Vidéos A la une
Après des jours de flottement et de cafouillage sur la date de départ de François Rebsamen, Manuel Valls a profité d'une visite sur le thème de la sécurité pour faire une mise au point lundi, et clore ainsi les polémiques. Le ministre du Travail remettra sa démission lors du prochain conseil des ministres le 19 août. Cette succession tombe au plus mal pour François Hollande, qui a lié sa candidature en 2017 sur la baisse du chômage. Il perd ainsi un allié d'une grande loyauté.
Vidéos A la une
Le Premier ministre a estimé lundi qu'il ne fallait "pas polémiquer" après l'annonce de François Rebsamen qui prévoit de remettre sa démission du gouvernement au président de la République "le 19 août à la fin du prochain Conseil des ministres".
Politique
Le ministre du Travail va présenter sa démission du gouvernement le 19 août. En attendant, quelques noms commencent à circuler concernant son futur remplaçant…
Politique
Le ministre du Travail a annoncé son départ du gouvernement le 19 août avec le sentiment d’avoir bien géré son portefeuille. Pourtant, son bilan n’est pas des plus glorieux.
Vidéos A la une
François Hollande et Manuel Valls vont devoir remplacer François Rebsamen au ministère du Travail en raison de sa candidature à la mairie de Dijon. Un remplacement à la suite du décès d'Alain Millot, qui avait pris sa suite à la municipalité. "Cela focalise à nouveau cet été les Français sur le chômage. Ce n'est pas ce qui est de plus stratégiquement intelligent pour François Hollande", explique Maurice Szafran, éditorialiste politique.
Politique
L’actuel ministre du Travail quittera prochainement son ministère pour redevenir le premier édile de Dijon, après la mort il y a un mois de son successeur à la mairie de la ville.

Pages

Publicité