Vidéos A la une
Reda Kriket a été mis en examen mercredi à l'issue de six jours de garde à vue. Selon le procureur de Paris, il projetait une action terroriste imminente. Le 18 mars 2016, une équipe commune d'enquête, belge et française, surveille Reda Kriket et Anis Bahri. La direction générale de la sécurité intérieure met quant à elle, en place "un dispositif de surveillance à Argenteuil" précise François Molins.
Publicité