Vidéos à la une
Le congrès du PS, qui s'est tenu ce week-end à Poitiers, devait se dérouler sans vagues. Il y a deux semaines, les militants ont tranché sur l'orientation politique du parti : la ligne réformiste soutenue par le gouvernement et menée par Jean-Christophe Cambadélis l'a emporté avec près de 70% des suffrages. Ce week-end devait simplement acter ce vote, et amorcer le rassemblement du PS. Mais samedi soir, l'aile gauche du parti a décidé de ne pas ratifier " l'adresse au peuple " du Premier secrétaire, sorte de texte de synthèse. L'unité et le rassemblement semblent plus que jamais difficiles au PS et la bataille interne entre tenants de la ligne réformiste et " frondeurs " ne faiblit pas. Et comme pour mettre de l'huile sur le feu, Arnaud Montebourg réapparait hier matin, par voie de presse. Dans une tribune cosignée avec le banquier Mathieu Pigasse dans le Journal du Dimanche, l'ancien ministre déclare : " Nous marchons droit vers le désastre ". Et il ajoute : " Est-il encore possible de sauver ce quinquennat et de le rendre enfin utile à notre pays ? Est-il encore possible d'éviter le désastre politique et moral pour cette gauche de gouvernement qui semble avoir abandonné la France ? " La charge contre le gouvernement et en priorité contre le couple exécutif est violente. Christian Paul, le chef de file des " frondeurs " s'en est réjoui. Si le congrès avait pour but de faire cesser les divisions au sein du parti et de le mettre en ordre de marche pour tenter d'assurer une victoire en 2017, c'est bien l'inverse qui s'est produit. Deux camps semblent désormais irréconciliables au PS. L'unité est-elle possible au Parti socialiste ? Comment réconcilier réformistes et frondeurs ? Le PS pourrait-il imploser ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Christophe Caresche, député PS de Paris Stéphane Rozès, président de CAP et enseignant à Sciences-po et HEC François d'Orcival, président du Comité éditorial de Valeurs actuelles Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris Question JDD : Arnaud Montebourg a-t-il raison de contester la politique économique du gouvernement ? Votez sur LeJDD.fr.
Vidéos à la une
Renaud Dély, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur et François d'Orcival, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Valeurs actuelles. Retour sur Patrick Buisson, l'ex-conseiller...
Publicité