Vidéos à la une
Ce lundi 22 mai 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Emmanuel Macron s'est rendu au Mali vendredi dernier. Il a visité le camp des soldats français de l'opération Barkhane avant d'avoir donné une conférence de presse avec le président malien. Surprise pour le chef d'Etat français dès la première question: une journaliste l'a appelé "Emmanuel Valls". A découvrir également: Emmanuel Macron, porte-bonheur du club de football d'Amiens ? Les cadres LR tentent de mobiliser leurs troupes. Après Christiane Taubira et François Hollande, ils ont trouvé un nouvel épouvantail: François Bayrou. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Politique
Le tout nouveau ministre de la Justice saura ce vendredi le jour de son renvoi devant le tribunal correctionnel pour une affaire de diffamation publique en tant que président du conseil communautaire Pau-Pyrénées.
Vidéos à la une
Ce jeudi 18 mai 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Cette année, on assiste à un festival de retournements de veste. Le premier est Emmanuel Macron avec sa promesse, il y a trois semaines, de mettre en place un ministère plein et entier des Droits des Femmes. Vient ensuite François Bayrou qui avait promis, il y a trois ans, qu'il s'abstiendrait de participer aux élections présidentielles de 2017, ou d'entrer dans un gouvernement. Ou encore Gérald Darmanin, qui, il y a quelques mois, parlait de son "admiration" pour Emmanuel Macron. Mais la palme revient à Bruno Le Maire, nommé ministre de l'Economie, qui ne s'est pas fait prier pour dire du mal du nouveau président auparavant. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Politique
L'eurodéputé allemand Jo Leinen a envoyé lundi midi un tweet à l'intention de François Bayrou, "nouveau ministre des Affaires étrangères". Soit la veille de l'annonce de la composition du gouvernement...
Vidéos à la une
La République en marche a annoncé la liste de ses candidats investis pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains. François Bayrou, président du MoDem et soutien d'Emmanuel Macron, qui a obtenu 35 investitures pour son parti en réclame plus de 100. Beaucoup trop selon Corinne Lepage, interrogée à ce sujet ce vendredi sur BFMTV: "35 circonscriptions pour quelqu'un qui, aujourd'hui, n'a qu'un seul député, c'est absolument énorme. Il est très bien servi (...) J'espère que François Bayrou va revenir à la raison", a lancé la présidente du Rassemblement citoyen - Cap 21.
Vidéos à la une
Avec : Eric Mandonnet, rédacteur en chef adjoint à l'Express. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
Il y a à peine un an, Emmanuel Macron lançait son mouvement En Marche! et peu croyait à son ascension. Jean-Pierre Raffarin, Florian Philippot, Jean-Christophe Cambadélis et même François Bayrou ne misaient sur lui pour entrer à l'Élysée il y a encore quelques mois. Mais dimanche soir, il a largement été élu 8e président de la Ve République.
Vidéos à la une
Emmanuel Macron a tenu ce lundi son grand meeting parisien, à Bercy. À six jours du premier tour de l'élection présidentielle, le candidat d'En Marche! s'est entouré de ses soutiens de tous bords politiques. Parmi eux, Robert Hue, ancien président du Parti communiste, Philippe Douste-Blazy, ancien secrétaire général de l'UMP et François Bayrou, président du MoDem.
Vidéos à la une
Avec : Eric Mandonnet, rédacteur en chef adjoint du service politique à L'Express. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Politique
Lors de la campagne présidentielle de 2002, le président du MoDem aurait déclaré d'importantes dépenses en vêtements au Conseil constitutionnel. Découvrez la somme qu'il a voulu se faire rembourser en "frais d'habillement".
Vidéos à la une
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, est de plus en plus pressenti pour rallier Emmanuel Macron dans la course à la présidentielle. Si François Hollande a exigé que ses ministres ne se prononcent pas avant le 24 mars, l'annonce pourrait être imminente. "Le choix qu'il fera sera un choix significatif", a estimé dans BFM Politique ce dimanche François Bayrou, allié du fondateur d'En Marche.
Vidéos à la une
François Bayrou est selon lui "un visage du renouveau politique". "Ça fait quinze ans que je plaide pour qu'on sorte de ce duo de mauvaise influence pour le pays qu'est le monopole du PS et des Républicains", a affirmé le centriste ce dimanche dans BFM Politique. "Pour une fois, il y a une possibilité réelle, grâce à Emmanuel Macron, de voir une modification du paysage politique français sur le fond", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Lundi 20 mars, les cinq principaux concurrents de la course à l'Elysée, Emmanuel Macron, Mélenchon, Marine Le Pen, Benoît Hamon et François Fillon participeront à leur premier débat pour la présidentielle sur TF1. Selon la porte-parole d'Emmanuel Macron, Laurence Haïm, le candidat d'En Marche! "ne se sur prépare pas". Le patron du MoDem, François Bayrou, qui ne s'est pas porté candidat mais qui a apporté son soutien à Emmanuel Macron, lui aurait conseillé de faire la sieste. "Emmanuel Macron entend ce que François Bayrou lui a dit. Et donc il arrivera reposé et prêt pour ce débat", raconte Laurence Haïm.
Présidentielles
Mercredi, l'ancien Premier ministre a rencontré le maire de Pau à Paris. Après avoir refusé de soutenir Benoît Hamon, Manuel Valls semble se rapprocher d'Emmanuel Macron.
Politique
Mardi soir, le président du MoDem a déclaré avoir perdu son téléphone portable dans un taxi à Paris. Il a finalement été retrouvé le lendemain... dans le sac d'un marin breton !
Vidéos à la une
François Bayrou a réagi, ce mercredi, à l'annonce de François Fillon de maintenir sa candidature malgré sa convocation devant trois juges d'instruction le 15 mars prochain. Le président du MoDem et nouvel allié d'Emmanuel Macron a demandé "des garanties nouvelles sur les pratiques politiques et la moralisation nécessaire de la vie politique en France". "Chaque jour qui passe, on voit davantage à quel point les Français sont troublés et à quel point il faut une proposition politique qui change tout ça", a-t-il ajouté.
Présidentielles
Mercredi, le président du MoDem a renoncé à se présenter à la présidentielle. Une décision dont visiblement personne n'était au courant, même pas son entourage ni Emmanuel Macron.
Présidentielles
François Bayrou a annoncé mercredi qu’il renonçait à être candidat à l’élection présidentielle et qu’il s’alliait à Emmanuel Macron. Une alliance censée profiter aux deux politiciens, découvrez dans quelle mesure. 
Politique
François Bayrou, qui soutient à présent Emmanuel Macron, n'a pourtant pas toujours été un de ses plus grands supporters. Il n'y a pas si longtemps, le président du MoDem multipliait les piques et les attaques contre le candidat d"En Marche !" sur les réseaux sociaux et dans les médias.
Vidéos présidentielles
Dans sa conférence de presse de ce mercredi 22 février, François Bayrou a déclaré qu'il ne se présenterait pas à la prochaine élection présidentielle mais a proposé une alliance à Emmanuel Macron. "Parce que le risque est immense, j'ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d'alliance. Je lui...
Présidentielles
Lors d'une conférence de presse mercredi, le président du MoDem a renoncé à se présenter à l'élection présidentielle. A la surprise générale, il a proposé "une offre d'alliance" au fondateur d'"En Marche !".
Politique
Le Point révèle qu’Emmanuel Macron et François Bayrou se sont secrètement rencontrés la semaine dernière pour plancher sur un accord. Ce tête-à-tête serait même lié au report de l’annonce de la candidature du Mouvement démocrate. 
Politique
L’Express révèle cette semaine que candidat de la droite et le président du MoDem se sont rencontrés dans la plus grande discrétion. Problème : tous les deux n’ont pas la même version quant à la teneur de leur échange. 
Politique
Alors que le sprint vers l’élection présidentielle 2017 a commencé, "L'Express" a dévoilé son baromètre des personnalités politiques préférées des Français. 
Politique
Alain Juppé, François Fillon, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon étaient dimanche soir les invités de Karine Le Marchand dans l’émission "Une ambition intime". Et c’est dans une ancienne qui se voulait décontractée qu’ils ont tous accepté de se livrer sans fard… Florilège de leurs confidences. 
Insolite
François Bayrou a révélé sur "M6" qu’on lui avait dit qu’il ressemblait à l’acteur américain Richard Gere. Une anecdote qui a bien fait rire les internautes qui ont trouvé cette comparaison plutôt hilarante. 
Vidéos à la une
François Bayrou, président du MoDem, échangeait souvent avec Michel Rocard, décédé ce samedi 2 juillet. "C'était un homme qui préférait faire des ponts que de creuser des fossés ou séparer les gens. Il refusait de se laisser enfermer, il refusait le sectarisme. C'est quelqu'un qui va manquer profondément, qui avait une certaine idée de la politique et des idées politiques en France".
Vidéos à la une
Le président du MoDem était l'invité de Ruth Elkrief mercredi soir sur BFMTV. Le maire de Pau n'a pas été tendre avec François Hollande qui a déclaré qu'il interdirait les manifestations contre la loi Travail en cas de risque d'atteinte aux biens et personnes. "La formule de François Hollande est incroyable! Les personnes et les biens sont menacés à chaque heure depuis quelques semaines", s'est-il exclamé
Vidéos à la une
Invité d'Arlette Chabot ce mercredi sur LCI, François Bayrou a estimé que les forces de l'ordre vivent "une exposition en première ligne" avec sur les épaules "d'incroyables charges de travail", alors que les policiers sont appelés à manifester à midi en France pour dénoncer la "haine anti-flics".
Vidéos à la une
"Ce n'est pas parce que les gens parlent d'Emmanuel Macron que je sais qui il est", a déclaré François Bayrou, invité dimanche du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. "Il dit des choses vagues et son action au gouvernement ne me paraît pas différente", a ajouté le président du MoDem.

Pages

Publicité