Vidéos A la une
Le procès de Matthieu, accusé du meurtre d'Agnès en novembre 2011 au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), se tiendra à huis clos devant la cour d'assises des mineurs du Puy-en-Velay. Francis Szpiner, avocat de la famille de la victime, en explique les raisons.
Publicité