Société
La patronne du groupe audiovisuel touche jusqu'à 400 000 euros bruts par an. La Cour des comptes pointe aussi du doigt des "pratiques critiquables" concernant les salariés en CDI.
Revue du web
Avec Atlantico
L’idée qui consistait à rassembler les différentes chaînes publiques en une seule entité, réorganisation amorcée avant même Pflimlin, n’a toujours pas abouti et n’a donc pas permis les économies d’échelles attendues.
Société
Dans une vidéo sortie des archives de "France Télévisions", on voit Bernadette Chirac se montrer particulièrement désagréable envers les membres d’une production en 2014.
Vidéos Argent/Bourse
Beaucoup d'actualité ces derniers jours dans le monde de la télé. Le mercato des animateurs bat son plein. Et ce n'est pas par hasard si cette année le secteur est particulièrement agité. Ce sera en effet en septembre la première rentrée pour Delphine Ernotte et Gilles Pelisson, nouveaux patrons de France Télévisions et TF1. Prêts tous les deux visiblement a prendre pas mal de risque pour imprimer leur marque.
Vidéos Argent/Bourse
Beaucoup d'actualité ces derniers jours dans le monde de la télé. Le mercato des animateurs bat son plein. Et ce n'est pas par hasard si cette année le secteur est particulièrement agité : ce sera en effet, en septembre, la première rentrée pour Delphine Ernotte et Gilles Pelisson, nouveaux patrons de France Télévisions et TF1. Prêts tous les deux visiblement a prendre pas mal de risque pour imprimer leur marque.
Vidéos A la une
L'Elysée prend très à coeur l'émission dans laquelle le président François Hollande doit répondre à un panel de Français. Jusqu'à sélectionner les gens dans le public ?
Vidéos A la une
Delphine Ernotte est auditionnée mercredi à 9h30 par la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée Nationale. L'occasion pour la nouvelle présidente de France Télévisions de détailler ses projets. Entre le rajeunissement de son public, l'assainissement de ses finances ou son projet de chaîne d'information en continue, le groupe ne manque pas de défis. L'audition sera diffusée en direct sur LCP et LCP.fr. Delphine Ernotte sera sans doute également interrogée sur l'annulation de l'émission Des paroles et des actes, la semaine dernière, et qui pourrait coûter 400.000 euros au service public, selon Le Figaro. Le point avec Camille Vigogne Le Coat qui a recueilli les explications d'Alexis Delcambre, journaliste au Monde, et Jean-Marie Beffara, député PS d'Indre-et-Loire et auteur d'un rapport sur le financement de l'audiovisuel public. Photo : Delphine Ernotte, le 17 mars 2015, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)
Vidéos A la une
Olivier Schrameck a assuré mardi que la nomination de Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de France Télévisions, s'est déroulée au terme d'une "procédure parfaitement régulière et en dehors de toute pression, qu'elle soit politique, économique ou personnelle". Le président du CSA était auditionné par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale. Soupçonné d'avoir favorisé la candidate qui l'a finalement emporté, Olivier Schrameck a assuré qu'il "n'avait aucun parti pris" et que son avis "s'est forgé au fil des auditions". "Je n'ai rencontré (Delphine Ernotte) individuellement, pour la première et seule fois, le 6 mars, à sa demande, exactement comme j'ai a pu le faire avec les autres candidats qui en ont fait la demande", a ajouté le président du CSA. "Je n'ai fait pression sur aucun de mes collègues, ni directement, ni indirectement", a assuré le président du CSA.
Vidéos A la une
Invité de la Matinale de LCI-Radio Classique, le député UMP des Hauts-de-Seine Thierry Solère a donné son avis sur la désignation du futur président de France Télévisions. Il a notamment réclamé "de la transparence et de l'impartialité dans le service public".
Société
Poste stratégique, la présidence de France Télévisions est courtisé par 33 personnalités dont 11 ont officialisé leur candidature. Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a jusqu'au 22 mai pour donner son verdict. Le point sur les enjeux et les favoris pour succéder à Rémy Pflimlin.
Vidéos Vu à la télé
Dans Touche pas à mon poste, lundi 30 mars, l'ancien ministre de la culture a fait une apparition surprise lors de la séquence "House of crades". Dans cette séquence, Bertrand Chameroy et Camille Combal étaient en train de chercher un soutien de "poids" pour la candidature de Cyril Hanouna à la présidence de France Télévisions.
Vidéos Vu à la télé
Cyril Hanouna a officiellement déposé sa candidature à la présidence de France Télévisions ce jeudi 26 mars. L'animateur de D8 a envoyé son "directeur de campagne" Camille Combal déposer son dossier de candidature au CSA neuf minutes...
Vidéos A la une
Le député UMP Christian Kert a vivement critiqué mardi lors de la séance de Questions au gouvernement, les processus de nominations à la présidence de France Télévisions ou du centre national d'art et de culture Beaubourg. "Avec Messieurs Macron et Sapin vous transmettez un rapport au CSA pour lui permettre de choisir en toute indépendance," ironise l'élu des Bouches-du-Rhône à propos de France Télévisions. "Vous faites au CSA l'aumône de son indépendance !" lance le député UMP avant d'ajouter très applaudi : "Est-ce qu'un jour la lumière de la transparence pénètrera les lumières de votre ministère ?" Fleur Pellerin lui répond et affirme "Il n'y a aucune ingérence dans le processus de nomination". L'arrivée de Serge Lasvignes à la tête de Beaubourg "n'est en aucun cas une nomination politique" ajoute la ministre de la Culture, "il a servi sous plusieurs gouvernements".
Société
Tandis que Bygmalion a provoqué un séisme au sein de l’UMP, l’affaire a également une autre facette qui concerne cette fois-ci l’ex-PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis. Alors que ce dernier a été récemment mis en examen pour "favoritisme", l'hebdomadaire Le Point révèle que ce dernier aurait reçu 120 000 euros de commissions de la part de Bygmalion entre 2008 et 2012. Plus de détails.
Politique
Selon un journaliste de Libération, Marine Le Pen a eu raison de la venue de Martin Schulz à l'émission Des Paroles et Des Actes prévue pour le 10 avril.
Magazine
Un récent sondage a demandé aux téléspectateurs français de noter leurs programmes préférés... Quel programme arrive en tête ? Et quelle chaîne ? Planet.fr vous propose de découvrir les résultats en images.
Société
Depuis ce vendredi, la météo de France 2 et France 3 a changé de visage. En effet, le groupe France Télévisions a récemment mis fin à son contrat historique avec Météo France.
Société
Le journaliste de France 3, auteur de la vidéo qui a révélé au grand jour le "mur des cons" du syndicat de la magistrature, a été auditionné ce lundi par un conseil de discipline au siège de France Télévisions. Il lui est reproché de ne pas avoir respecté "ses obligations contractuelles" en transmettant le fichier au site Atlantico.fr.
Culture
Alors que France Télévisions a annoncé la suppression de l’émission musicale "Taratata" des grilles de diffusion de France 2, les fans se sont mobilisés sur Internet, notamment à l’aide d’une pétition adressée à la direction du groupe et à la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti.
Publicité