Le pont-passerelle reliant le Mont-Saint-Michel à la terre ferme sera accessible aux piétons dès le 22 juillet. Retour en photos sur trois ans de travaux.

A terme, l'actuelle digue-route qui permet de relier le Mont-Saint-Michel à la terre ferme devrait disparaitre. En effet, dès mardi les premiers piétons pourront emprunter un nouvel itinéraire pour rejoindre le rocher. Ce dernier, réalisé dans le but de "restaurer profondément le paysage qui sert d’écrin à l’un des hauts lieux de l’humanité et renouveler l’approche du site, dans l’esprit des traversées", comme l'explique le site officiel de cette opération, devrait permettre aux visiteurs d'avoir accès au village toute l'année sauf cas exceptionnels.

Après 9 ans de recherches et 3 ans de travaux, "le plus délicat à gérer, ce fut le nombre de gens qui se sont succédé sur le chantier", s'est confié Dietmar Feichtinger, architecte du projet, auFigaro.