Société
En apprenant que les frais de justice du terroriste présumé allaient être payés par l’Etat, le sang de la mère d’une victime des attaques n’a fait qu’un tour. Elle a écrit à François Hollande pour s'en plaindre.
Publicité