Vidéos à la une
Au coeur de la forêt luxuriante de la Mosquitia, au Honduras, une mission historique vient de commencer. Depuis mardi 12 janvier, les vestiges d'une civilisation inconnue sont peu à peu exhumés. Les fouilles ont déjà permis de mettre au jour une soixantaine d'objets, vieux de plusieurs centaines d'années mais dans un état de conservation incroyable. Preuve du caractère exceptionnel de la découverte, le président du pays, Juan Orlando Hernández, s'est rendu sur place en personne. Ces vestiges auraient appartenu à une mystérieuse cité précolombienne, une civilisation différente des Mayas. Beaucoup veulent croire qu'il s'agit de la mythique " Cité blanche ", aussi appelée " Cité du Dieu-singe ", que les colons espagnols pensaient remplie d'or. C'est une équipe d'archéologues aventuriers, dirigée par l'Américain Chris Fisher, qui est en charge des fouilles. Les explorateurs étaient tombés sur ces vestiges l'an dernier. Le lieu avait d'abord été repéré en 2012, à l'aide d'un système aérien de télédétection par laser.
Vidéos à la une
C'est une cachette plutôt originale, mais qui n'a pas suffi à tromper la police. Les forces de l'ordre australiennes ont découvert avec surprise des armes à feu dissimulées dans cet ours en peluche géant. La perquisition s'est déroulée jeudi dans un appartement de Sydney. Deux pistolets, des munitions et de l'argent étaient cachés dans le rembourrage de la peluche. Un homme de 23 ans a été arrêté suite à cette trouvaille, accusé de posséder des armes non enregistrées et non autorisées. Les pistolets font visiblement partis d'une cargaison importée illégalement sur le territoire australien.
Vidéos à la une
Les fouilles ont débuté tôt ce mardi matin dans une station d’épuration à Port Leucate, à quelques dizaines de kilomètres de Perpignan et du domicile de Marie José Benitez et de sa fille...
Publicité