Revue du web
Corentin Tolisso, buteur pour Lyon à l'aller, ici au-dessus du milieu de terrain de Besiktas Anderson Talisca le 13 avril 2017 au Parc OL, lors de la 1re manche entre les 2 clubs
Avec AFP : Une
L'Olympique lyonnais, qui reste sur deux matches perturbés pour raisons extra-sportives, espère ne penser qu'à la qualification (aller 2-1), dans l'un des stades les plus chauds d'Europe, celui de Besiktas. Quant à Manchester United, tenu en échec 1-1 lors du quart de finale aller d'Europa League par Anderlecht, il est au pied du mur avant le retour jeudi (19h05 GMT).
Publicité