Vidéos A la une
Morceaux choisis de la cinquième journée du Paleo Festival à Nyon, avec Joan Baez et Patti Smith.
Vidéos A la une
Onzième édition du Festival Timitar à Agadir au sud du Maroc. Un festival où se font entendre les rythmes de la musique Amazigh et des musiques du monde pour promouvoir la paix dans le monde. L'Ensemble Ain Orma vient de Meknes et défend l'ahidous une danse traditionnelle. Hamid Ben Bassou, président de l'association Imdoukan pour l'art Ahidous : 'Ahidous est un art que nous avons hérité de nos ancêtres et nous devons le préserver. Nous espérons aussi que les futures générations vont défendre cet art parce que c'est un héritage populaire.' Rayssa Naima Tisslatine est une des chanteuses les plus connues de musique Amazigh : 'Nous avons appris l'art Amazigh avec d'autres artistes, nous avons travaillé avec d'autres artistes dans les studios et nous avons chanté ensemble. Nous avons essayé de préserver ce type d'art et de le promouvoir chez les jeunes de notre âge et auprès de ceux qui sont aussi plus âgés que nous. Nous avons des fans qui font partie des générations précédentes parce que nous essayons d'innover dans cet héritage traditionnel.' Brahim El Mazned dirige le festival Timitar : 'L'esprit Timitar depuis la première édition c'est : les artistes d'Amazigh accueillent les musique du monde. Chaque année les meilleures des musiques amazigh se retrouvent sur scène et en même temps c'est un rendez-vous où nous invitons les musiques du monde entier à se produire ici sur scène.' L'ivoirien Alpha Blondy s'est produit au festival Timitar avec son groupe 'The Solar System'... un festival où il a répété son message de paix : 'Je m'adresse à toute la famille politique africaine. La paix c'est le trésor des pays africains, les pays africains ne peuvent pas se payer le luxe de faire des guerres. Tout ce que je peux dire nous sommes là pour encourager la paix, nous sommes là pour promouvoir la paix et tout ce qui va dans ce sens là et si on nous y invite nous arrivons au galop.' Le chanteur égyptien Hany Shaker a repris ce thème de l'unité : 'Maintenant, nous devons être unis. Nous ne devrions pas être divisés. Nous devons unir nos efforts pour pouvoir être capables de gérer tous les problèmes qu'affronte le monde arabe.' La culture amazigh connaît actuellement une reconnaissance avec celle de l'identité multi ethnique du Maroc. Et le festival Timitar s'inscrit parfaitement dans ce renouveau au grand jour.
Vidéos A la une
Ils sont venus nombreux pour lui rendre un dernier hommage sur des airs de flamenco qui ont forgé sa légende. Le guitariste Paco de Lucia s’en est allé, laissant sa ville natale d’Algésiras...
Publicité