Vidéos à la une
Il a subi une double greffe du foie et d'un rein et il appelle désormais à la mobilisation. Le journaliste sportif Pierre Ménès se satisfait d'ailleurs du changement de la loi sur le don d'organes. Depuis le 1er janvier 2017, chaque Français est considéré comme un "donneur présumé" à moins qu'il s'y soit opposé de son vivant. "Je pense que ça doit atténuer un peu le chagrin de savoir que cette mort n'a pas été tout à fait inutile puisqu'elle redonne la vie à quelqu'un", témoigne le greffé, qui a attendu cinq mois avant de pouvoir être opéré.
Vidéos à la une
Un scientifique spécialiste des lendemains de beuverie (si, si, ça existe) nous explique les faits imparables qui entourent cette manifestation...
Vidéos à la une
L'ancien président américain, Jimmy Carter, vient de révéler qu'il était atteint d'un cancer du foie. Dans un communiqué, il précise qu'une récente opération chirurgicale destinée à retirer une tumeur au foie avait révélé que le cancer dont il souffre était en train de se propager à d'autres parties de son corps. Jimmy Carter explique également qu'il va réorganiser son emploi du temps afin de suivre les traitements nécessaires. Artisan des accords de Camp David et prix Nobel de la Paix, Jimmy Carter avait crée une fondation, le Carter Center, en 1982, à sa sortie de la Maison Blanche. A travers cette fondation, l'ex-chef d'État oeuvre pour favoriser le règlement pacifique des conflits, la défense des Droits de l'homme et la protection de l'environnement. Il a multiplié depuis les missions de médiation, notamment à Haïti, au Panama, à Cuba, en Corée du Nord, en Ethiopie ou encore en Bosnie-Herzégovine.
Publicité