Vidéos A la une
La navigatrice Florence Arthaud, tuée lundi dans un crash d'hélicoptères en Argentine, souhaitait être inhumée dans le petit cimetière de l'île Sainte-Marguerite, où repose également son frère. Les enterrements sont très rares dans ce petit cimetière qui ne compte qu'une quarantaine de tombes, les autorisations étant limitées. Pour les habitants de l'île, c'est un honneur d'accueillir "la petite fiancée de l'Atlantique". Une cérémonie religieuse sera d'abord organisée à Paris, ainsi qu'un hommage en mer.
Publicité