Vidéos A la une
Olivier Besancenot, membre de la direction du NPA, était l'invité de BFM Story dimanche soir. Il a largement dénoncé les violences policières lors des manifestations contre la loi travail et les rassemblements place de la République à Paris. "C'est un manifestant de Nuit Debout qui me l'a donnée", a-t-il lancé en montrant une balle de défense. "Vous voyez ce petit objet, cela fait partie d'une discussion publique que l'on réclame. C'est une balle de défense, les Flash-Balls en font partie", explique l'ancien porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste. En donnant l'objet à Apolline de Malherbe, il a poursuivi :"Vous allez le soupeser, ce n'est pas très lourd, mais envoyée à la vitesse d'un TGV à moins de 15 mètres, je vous laisse deviner ce que cela donne. Une association ACAT (action des chrétiens pour l'abolition de la torture) vient de sortir il y a un quelques semaines un rapport. Depuis 2005, ces armes dites non létales ont fait 39 blessés grièvement, dont un mort, et souvent dans 30% des cas sur des mineurs".
Vidéos A la une
Plusieurs groupes de supporters de foot vont manifester à Lyon. Ils demandent l'interdiction de l'utilisation du flashball de la police les soirs de match.
Vidéos A la une
Des policiers municipaux de Lyon sont désormais armés de flashball.
Vidéos A la une
La police municipale de Lyon sera désormais équipée de flashball, une arme de 4ème catégorie.
Publicité