Vidéos A la une
Suite à l'affaire de l'adolescent d'Argenteuil blessé par un Flash-Ball, Jacques Toubon, défenseur des droits, a durci sa position concernant cette arme. Il soumet son interdiction pure et simple lors de manifestations et va même plus loin en proposant un moratoire sur son usage.
Publicité